25 C
Canada
Friday, April 12, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- MMLK pour le retour de bâton dans les écoles

Togo- MMLK pour le retour de bâton dans les écoles

Dans un communiqué, le Mouvement Martin Luther King (MMLK- la voix des sans voix) revient sur les dérives que l’on constate aujourd’hui dans les écoles. L’organisation de la société civile exige le retour de bâton et l’interdiction de l’usage du téléphone dans les écoles par les élèves. Lisez plutôt!!!

TOGO- ENTRE L’ECOLE D’HIER ET CELLE D’AUJOURD’HUI, LE MMLK MILITE POUR LE RETOUR DE BÂTON, LE RESPECT DÛ AU METIER D’ENSEIGNANT ET L’INTERDICTION DE L’USAGE DU TELEPHONE DANS LES ECOLES PAR LES ELEVES

 Le monde d’aujourd’hui évolue à un rythme de lumière avec les mutations technologiques (informatiques et communications) dont l’objectif est de révolutionner tous les secteurs de l’existence humaine. L’école, le lieu de formation et de savoir par excellence en est un.

 En effet, l’école d’aujourd’hui au Togo est sous un traumatisme sans précédent avec les rôles diamétralement inversés entre l’enseignant et l’élève où l’enseignant devient l’élève et l’élève devient l’enseignant (Togo des controverses). Par conséquent, les valeurs cartésiennes de fondement de notre société, jadis conservées et préservées par l’école se dégradent de jour en jour et dégringolent à une chute vertigineuse. Les enseignants qui font don d’eux-mêmes pour le meilleur devenir des apprenants, sont humiliés et abaissés par ces derniers malheureusement appuyés par leurs parents.

Ce métier d’enseignant, précieux et honoré hier comme vitrine de nos communautés, est accablé et vidé de sa substance. La discipline, la rigueur, l’obéissance, le respect de l’autorité ont cédé place à l’arrogance, l’indiscipline, la désobéissance voire la rébellion contre les enseignants avec la baisse drastique des niveaux d’étude comme conséquences néfastes du désastre actuel et c’est l’école au service minimum.

Avec l’introduction dans l’éducation du respect des droits des enfants (ce qui en soi n’est pas une mauvaise chose), avec l’interdiction de gronder, de taper et de punir les enfants, il ne reste plus rien dans l’art AFRICAIN de redresser et de préparer l’avenir du pays avec une génération consciente et responsable. Tout cela fait croire aux apprenants qu’ils sont égaux aux enseignants et ils peuvent traiter d’égal à égal voire faire leur volonté au lieu de celle des enseignants.

Et le couronnement (le comble), c’est l’utilisation par les élèves des téléphones portables sur les bancs d’écoles ouvrant les voies à toutes les dérives, les comportements immoraux et des rébellions. L’ECOLE À TERRE AVEC DES APPRENANTS SANS CARACTERE, C’EST L’AVENIR DU PAYS QUI L’EST EGALEMENT.

Malgré toute la panoplie des décisions prises de nos jours, le bout du tunnel est encore loin, difficilement atteignable d’où la nécessité de tenir LES ETATS GENERAUX DE L’EDUCATION pour repenser un nouveau système éducatif compatible à nos réalités.

  En attendant ces réformes, indispensables pour une école de qualité et de vertus, le Mouvement Martin Luther King appelle au retour rapide de bâton à l’école sans exagération de la part des enseignants, le respect dû au métier d’enseignant et l’interdiction de l’usage du téléphone portable à l’école. Car, TANT VAUT L’ECOLE, TANT VAUT LA NATION.

 Pasteur Edoh KOMI,

MMLK / LA VOIX DES SANS VOIX

  Lomé , le 26 janvier 2023

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Togolais.
Togolais.
January 27, 2023 6:25 am

La bastonnade est une souffrance physique, terriblement inutile, infligée aux enfants. Elle laisse toujours des traces dans leur vie.
Ils seront pour la plupart violents et brutaux plus tard.
Il faut plutôt laisser cette phase delicate de l’éducation aux spécialistes (psychologiques, éducateurs spécialisés…).
Venant d’un pasteur, c’est très effrayant que de suggérer au jour d’aujourd’hui cette autre forme de torture.
Les enfants sont à protéger et accompagner avec des mots…encore…et encore.
Ils demeurent la prunelle de notre peuple.
Ce n’est pas par le bâton qu’ils seront plus instruits ou intelligents… bien au contraire.
L’objectif de l’école ce n’est pas de construire des êtres dociles mais des adultes intelligents, responsables et consciencieux.
La terreur tue la continuation de l’œuvre de la création que Dieu a déposée en eux.
Oui à l’interdiction des téléphones durant les cours. Oui à leur port….adapté à leur âge.

De grâce, le monde nous regarde.

Peace
Peace
January 27, 2023 8:28 am

Un éducateur (enseignant, parent,…) qui n’arrive pas à éduquer son enfant sans la violence physique qu’est le bâton a failli dans son rôle. S’il faut reintroduire le bâton alors ce sera pour punir tout le monde qu’on soit enfant ou adulte et ce serait juste et équitable…

Ebivo
Ebivo
January 27, 2023 8:41 am

L’éducation des enfants basée sur la bienveillance est la meilleure, utiliser le bâton à l’école pour moi est un échec et un raccourci. C’est vrai aussi qu’il faut renforcer les capacités des enseignants en intelligence émotionnelle pour pouvoir cadrer nos enfants sans le bâton. Mais la meilleure éducation commence à la maison par les parents. Ne nous débarrassons pas de nos enfants en pensant qu’à l’école la magie va s’opérer automatiquement. Bref je suis contre le bâton à l’école et je voudrais interpeller les parents à jouer leur rôle. Je suis même contre le fait d’interdire les téléphones portables à l’école, on peut cadrer l’utilisation des téléphones à l’école mais pas l’interdire ça ne changera rien. Ce n’est pas à cause de quelques imbéciles qu’on va interdire le téléphone à l’école. D’ailleurs à notre temps sans téléphone on a fait pire que nos enfants donc n’oublions pas que nous sommes passé par là. Ne soyons pas hypocrites… et cultivons la bienveillance.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.