25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Burkina-Faso–L’UEMOA disposée à accompagner les autorités

Burkina-Faso–L’UEMOA disposée à accompagner les autorités

Le Chef de la transition au Burkina Faso, le Capitaine Ibrahim Traore a reçu ce 13 Mars 2023 le Président de la Commission de l’Union Economique Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) en la personne d’Abdoulaye DIOP. Cette audience a été l’occasion pour cette institution de rassurer les autorités de son soutien.

Contrairement à la Communauté Economique des Etats De l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui ne cesse de souffler le chaud et le froid sur les autorités du Faso dont l’objectif principal est de mobiliser les moyens pour sécuriser le territoire, l’Union Economique Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) semble mieux disposer à accompagner celles-ci à réussir leur mission.

C’est ce qui ressort de l’audience accordée par le président Ibrahim Traore à Abdoulaye Diop, président de la Commission de l’UEMOA. Dans un rapport produit par le service de communication de la présidence du Faso, Abdoulaye Diop a rendu compte des conclusions de la dernière session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA, tenue à Abidjan au mois de décembre 2022 et du fonctionnement de la Cour de justice de l’institution avec la nomination de nouveaux juges, qui ont pris fonction en février dernier.

Mais au-delà de ce compte-rendu, la situation économique et sécuritaire des Etats membres de l’UEMOA a été au cœur de l’entretien entre les deux hommes. Le président de la Commission de l’UEMOA a relevé les déficits budgétaires notés au niveau des Etats membres, déficits expliqués par les difficultés d’approvisionnements.

Somme toute, cette échange entre le président du Faso et l’UEMOA montre que le pays des hommes intègres n’est pas mis au banc au niveau de cette institution qui, certainement, a compris que la stabilité d’un Etat membre est un élément de développement de toute la zone ouest-africaine.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.