25 C
Canada
Sunday, June 4, 2023
Accueil ACTUALITES Togo-Francophonie : ESA accueille les olympiades de l’édition 2023

Togo-Francophonie : ESA accueille les olympiades de l’édition 2023

Membre-titulaire de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF, depuis 2022), l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) est le cadre qui accueille l’édition 2023 des Olympiades de la Journée internationale de la francophonie au Togo. Les activités intellectuelles et sportives devant meubler cette journée ont été officiellement lancées ce lundi 20 mars 2023.

C’est dans le grand amphi théâtre de l’ESA à Agoè (Lomé), devant près de 500 étudiants, que le vice-président de l’Université de Lomé, le Professeur Komlan Batawila, a donné le ton, ce lundi, aux Olympiades de la Francophonie édition 2023. Il s’agit des activités intellectuelles et sportives devant marquer la Journée internationale de la francophonie, célébrée chaque 20 mars de l’année.

« L’objectif pour nous en organisant ces Olympiades, c’est de célébrer l’OIF, de faire connaître ses activités, de mettre en valeur la maîtrise de la langue française en vue de contribuer à l’échange interculturel entre les jeunes étudiants, et par ricochet, renforcer le partenariat scientifique, culturel et social entre les universités publiques et privées partenaires locaux de l’AUF », a indiqué Prof. Gnon Baba, Directeur national de l’Agence universitaire de la francophonie.

Prof. Gnon Baba, Directeur national de l’Agence universitaire de la francophonie

Cette année, c’est l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA), membre titulaire de l’AUF depuis 2022 qui abrite, pour la première fois dans son histoire, ces Olympiades de la Francophonie. Plusieurs activités sont inscrites au menu, notamment un tournoi de football et de basketball, un concours de génie en herbe et de l’art oratoire, un marathon et un match de gala Féminin entre l’UL et l’ESA pour clôturer en beauté les festivités. Pour le fondateur de l’ESA, le but en initiant ces activités sportives et intellectuelles est de souder davantage les liens entre la jeune génération d’aujourd’hui autour de la langue française.

« Notre école est devenue depuis quelques mois, membre-titulaire de l’AUF et à cette occasion, nous avons accepté cette année d’abriter les Olympiades de la francophonie. Parce que nous partageons les valeurs de la  francophonie autour de la langue française. Nous voulons fédérer les cultures et les énergies et surtout permettre à la jeunesse estudiantine de pourvoir s’épanouir. La langue française aujourd’hui est un vecteur qui permet de construire les ponts entre la jeunesse, donc nous avons imaginé ces activités sportives, ce tournoi de football et de basketball et de marathon pour permettre ce brassage entre les jeunes, pour leur faire comprendre que cette langue française est un ciment. Durant toute la  semaine, les  étudiants des universités privées et publiques du pays, partenaires de l’AUF, seront ici à ESA pour jouer, picoler, s’amuser et danser pour mettre en valeur la langue française », a déclaré Dr Charles BIRREGAH.

Dr Charles BIRREGAH, Directeur de l’ESA au micro

Justement. Après le lancement des activités dans la matinée, dans l’après-midi de ce lundi, le coup d’envoi du tournoi du football et du basketball a été donné dans l’enceinte de l’Ecole Supérieure des Affaires à Agoè. Les équipes de l’ESA et de l’IAEC se sont affrontées dans les deux matchs. Dans le football, comme dans le basketball, l’équipe de l’ESA a sauvé son honneur sur ses propres installations, en dominant l’équipe de l’IAEC. Elle a gagné 2 buts à 0 en football et 60 contre 21 dans le basketball. Dans la journée de ce mardi, les équipes de Lomé School Business et de l’ESIBA vont aussi s’affronter.

« Mercredi, aura lieu un marathon autour de l’Ecole Supérieure des Affaires à Agoè. Jeudi, ce sera la demi-finale du tournoi du basketball et du football. Le vendredi matin ce sera le match de classement et dans l’après ce sera  la finale. Toutes ses activités seront primées », a confié Ossobe Kossivi, Chargé des activités sportives à l’ESA.

La cérémonie de lancement officiel des activités intellectuelles et sportives devant marquer, au Togo, l’édition 2023 de la Journée  internationale de la Francophonie a vu la présence du Président du Conseil scientifique de l’ESA, Prof Nicoué Broohm, la  Directrice de la Maison TV5MONDE du Togo Mimi Bossou-Soedjede, le directeur national de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), Professeur Gnon Baba, les Directeurs-adjoints du Village du Bénin et de l’École africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU), et des représentants des universités publiques et privées du pays.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Fabrice Birregah
Fabrice Birregah
March 21, 2023 7:05 pm

ESA est une entreprise frauduleuse ou les étudiants optent pour un cursus que ESA n’ait pas le courage de dire aux étudiants qu’elle n’offre pas mais apres force les étudiants à choisir une autre filière sans possibilité de se faire rembourser.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.