25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Togo–Vincent Bolloré mis en examen en France, silence au Togo

Togo–Vincent Bolloré mis en examen en France, silence au Togo

« La corruption est le 2ème sport le plus pratiqué au Togo, après le football », déclarait le Président de la Cour suprême, Abdoulaye Yaya, lors de la prestation de serment du nouveau président de la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA). Ce « sport » s’enracine à telle enseigne que même des cas avérés et avoués de corruption comme celui du Français Vincent Bolloré n’entraine aucune suite judiciaire au Togo.

Une procédure judiciaire est ouverte depuis 2013 en France contre le Groupe Bolloré et ses dirigeants pour corruption d’agent public étranger. Concrètement, il est reproché à Vincent Bolloré d’avoir utilisé les activités de conseil politique de sa filiale Euro RSCG pour décrocher frauduleusement la gestion du port de Lomé au bénéfice d’une autre de ses filiales.

Ces faits seront reconnus plus tard en février 2021 par Vincent Bolloré lui-même qui, lors d’une comparution de reconnaissance préalable de culpabilité, avait négocié avec le parquet pour payer une amende de 375.000 euros.

Ce mardi 21 Mars 2023, la Cour d’appel de Paris a annulé le document portant reconnaissance préalable de culpabilité pour confirmer la mise en examen de Vincent Bolloré qui va devoir passer en jugement devant un tribunal indépendant et impartial pour corruption.

En dépit de cette procédure se déroulant en France et confirmant qu’il y a eu corruption au Togo, les autorités judiciaires togolaises ne se meuvent aucunement. Si Vincent Bolloré a pu corrompre au Togo, c’est certainement qu’il y a des corrompus. Il y a sans doute des individus qui ont bénéficié de richesses indues. Qui sont-ils ? Où sont-ils ? Pourquoi ne sont-ils pas inquiétés ?

A cette allure, le Président de la Cour Suprême du Togo va devoir revoir son classement à l’avenir car la corruption est en passe de ravir la première place au football.

5 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
5 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
yaya
yaya
March 22, 2023 10:12 am

Dans d’autres pays si un citoyen ou journaliste fait une révélation sur une corruption le procureur ouvre une enquête au GONDWANA c’est le journaliste qui va en prison

Là-bas Lomé
March 22, 2023 3:27 pm
Reply to  yaya

Au GONDWANAMO (Le Togo des analphabètes GNASSINGBE), le procureur ne peut pas ouvrir une enquête sur un fait de corruption révélé par un journaliste, puisque ce procureur lui-même fait partie de la combine. Plus corrompu que le système judiciaire du Togo, il n’y a pas au monde !!!

Ali Terko56
Ali Terko56
March 22, 2023 3:19 pm

Rien ne ressemble à la vérité à Kotocopé.

FUGEE
FUGEE
March 22, 2023 10:18 pm

Une concession de 25 ans sans appel d’offre, il fallait le faire

HommeIntegre
March 24, 2023 2:14 pm
Reply to  FUGEE

Cinq générations condamnées a une paupérisation au profit d’une minorité et des intérêt du colon francais

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.