25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Festival Afrifata 2023 : Rabat, capitale africaine de la culture et ...

Festival Afrifata 2023 : Rabat, capitale africaine de la culture et des jeunes talents émergents

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’association Afmaade organise la troisième édition du Festival international des jeunes talents du 4 au 7 Mai 2023 à Rabat, au Maroc sous le Haut Patronage de Sa Majesté Mohammed VI que Dieu l’assiste.

Selon Mme Zaïneb Karroumi El Kadiri, fondatrice du festival Afrifata et présidente de l’association Afmaade, cette initiative est un incubateur social dédié au design et aux métiers de la mode pour les créateurs émergents et talentueux. Afrifata a été créé en mai 2018 à Casablanca au Maroc.

« Il s’agit du premier programme panafricain dédié à sa jeunesse sur les continents africain et européen. Fort de son succès à Casablanca au Maroc, nous souhaitons le mettre en place au-delà des frontières du continent africain pour créer ce pont. Notre objectif est de développer économiquement et d’apporter un soutien et   encadrement aux jeunes talents émergents et petites entreprises émergentes dans les domaines, de la culture, de l’artisanat, du textile et de l’entrepreneuriat social », précise la  marocaine Zaïneb Karroumi El Kadiri, Designer, femme d’affaire engagée et présidente de l’association Afmaade au Maroc.     

Pour rappel, l’industrie créative est l’un des secteurs les plus dynamiques dans le monde. En 2012, la Cnuced estimait déjà que le marché global des biens et services exportés par ce secteur pesait environ 473 milliards de dollars. Selon le même rapport, dans ce secteur des industries créatives, il est souligné que 69% était composé de médias et du design. Mais   quelle est la part de l’Afrique dans ce business et comment faire pour capter le maximum de flux ?

Afrifata est une réponse africaine à cette question. C’est ainsi que le Festival Afrifata et ses partenaires se mobilisent pour donner la chance aux jeunes stylistes africains qui souhaitent émerger. En participant à la transformation économique des communautés et de nos pays, il serait important de promouvoir et développer les jeunes talents, dans le domaine créatif spécialement. C’est aussi un moyen d’unir et de renforcer les liens entre nos jeunes du continent de nous connaître avec bienveillance à travers nos cultures qui se ressemble mais nous rassemblent et de développer ensemble au-delà des frontières.

Cette année, le festival aura ses quartiers à Rabat capitale Africaine de la culture. Afrifata Rabat est ainsi un festival célébrant la mode et qui met en avant la richesse et la diversité de la culture du continent africain. Les jeunes talents seront au centre des quatre jours de rencontre, sous la forme d’un défilé concours de tables rondes, d’un défilé diner de gala et une exposition artisanale au village de la mode africaine.

Rabat-Salé et les alentours, est une des plus grandes Zones de production artisanale marocaine. Le programme « Rabat, Capitale Africaine de la Culture 2022 », organisé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste.

Ce sera en partenariat avec l’Organisation Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique, le Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication et le Conseil municipal de la ville de Rabat qui verra l’organisation de 100 événements culturels et artistiques dans la capitale entre juin 2022 et mai 2023.

Zaineb Karroumi El Kadiri indique qu’une industrie est indispensable au développement durable et la croissance du continent. A son avis, cette industrie a le potentiel de contribuer à des millions d’emplois sur le long terme dans le continent africain dont 60% de la tranche de moins de 25 ans.

Notre vision est de donner à cette jeune génération qui est l’avenir de notre continent, les outils, les ressources et les relations qui pourront leur permettre en retour de s’épanouir et de créer des entreprises et des marques durables. « Afrifata existe pour avoir un impact social et économique sur les jeunes talents dans I ‘industrie créative », explique-t-elle. Avant d’ajouter : « Nous sommes ouverts au développement des partenariats avec des organisations et entreprises qui partagent notre vision et sont engagées à contribuer non seulement à l’industrie des métiers créatifs mais aussi au développement des jeunes à travers des projets éducatifs. Faire de nos jeunes des acteurs économique d’aujourd’hui du continent Africain et dans le monde ».

L’édition 2023 sera rythmée de discussions avec des experts du monde du textile et des métiers de la mode venant des quatre coins du monde. Ce qui est une excellente opportunité pour les jeunes de présenter leurs produits dans l’exposition à la découverte culturelle africaine pendant la semaine du festival et aussi dans le stand éphémère d’AFRlFATASTORE prévu par la suite à l’international.

Afrifata 2023 est une opportunité pour les jeunes de profiter de multiples formations et la possibilité aussi d’avoir accès à un réseau d’orientation international privilégié de connaissances dans le milieu du design de la mode, et production sur sélection, participation au concours des jeunes talents avec remise de prix pour le gagnant un voyage Fashion dans une Fashion week internationale et un suivi entrepreneurial….

Placé sous le Haut patronage de Sa Majesté, le Roi le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste,   Afrifata 2023  est organisé en partenariat avec RABAT CAPITALE AFRICAINE DE LA CULTURE, Ministère de la culture de la jeunesse et de la communication, la wilaya, la commune de rabat et Cglua.   Plusieurs stylistes   venus entre autres du  Maroc le Congo Brazzaville, le Sénégal, la Mauritanie, la Côte d’Ivoire et Emirates Arabe unies   seront à l’affiche. 

Ainsi, le jeudi 05 Mai, il est prévu une conférence de presse à Rabat, afin de permettre   aux festivités de bénéficier d’une visibilité nationale   et internationale.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.