25 C
Canada
Wednesday, December 6, 2023
Accueil ACTUALITES La VAR dans un tournoi inter-secteurs au Burkina Faso

La VAR dans un tournoi inter-secteurs au Burkina Faso

Utilisée pour la première fois lors de la Coupe du monde de football 2018 et récemment à la FIFA Qatar 2022, l’assistance vidéo à l’arbitrage aussi appelé VAR est rarement appliquée dans certains matchs en Afrique, faute de matériel. Mais lundi lors d’un match comptant pour les quarts de finale d’un tournoi inter-secteurs au Burkina Faso, la VAR a été introduite.

Il s’agit de la première édition du tournoi GMO Foot Inter-Secteurs à Ouagadougou au Burkina Faso. Les organisateurs ont décidé d’introduire la VAR dès les quarts de finale, pour le match dominé par le CFA FC face au CF PAC (4-0).

« La VAR nous a permis de déceler deux (2) situations d’anti jeu qui se sont soldées par 2 cartons rouges, dans cette affiche des quarts de finale », se réjouissent les organisateurs qui font parler d’eux sur les réseaux sociaux après la publication des images.

Lancé depuis le 30 avril par le Groupe Madina Oumarou (GMO), le tournoi regroupe les jeunes des secteurs de la ville de Ouagadougou. C’est une compétition format CAN en quatre poules de 4 avec des matchs en couperets pour arriver à la grande finale qui est prévue le 4 juin 2023.

Pour rappel, l’arbitre assistant vidéo est un officiel de match dans le football associatif qui révise les décisions prises par l’arbitre.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Crédit: Lien source […]

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.