25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Afrique–Le travail de Wagner va continuer, rassure Sergueï Lavrov

Afrique–Le travail de Wagner va continuer, rassure Sergueï Lavrov

Le groupe paramilitaire Wagner va continuer d’opérer au Mali et en Centrafrique, a assuré le 26 juin 2023 le chef de la diplomatie russe, qui affirme en outre que la rébellion de cette organisation en Russie n’affectera pas la relation entre Moscou et ses amis. Les membres de Wagner travaillent au Mali et en République centrafricaine « comme instructeurs » vont « bien sûr continuer », a déclaré Sergueï Lavrov dans un entretien à la chaîne RT.

 « J’ai reçu plusieurs appels de solidarité, y compris de mes collègues africains. » Ce 26 juin 2023, dans un entretien accordé à la chaîne Russia Today (RT), le ministre russe des Affaires étrangères a été questionné sur une éventuelle inquiétude grandissante dans certains pays africains, après la rébellion avortée du groupe Wagner menée contre le Kremlin les 23 et 24 juin 2023.

Sergueï Lavrov a balayé ces inquiétudes : « Je n’ai pas vu de panique particulière, je n’ai pas vu de changement dans l’attitude des pays africains vis-à-vis de la Fédération de Russie, au contraire. »

Il a rappelé que des membres de Wagner travaillent au Mali et en République centrafricaine « comme instructeurs ». « Ce travail va bien sûr continuer », a-t-il affirmé sur RT.

Le chef de la diplomatie a estimé que l’Europe et la France ayant laissé ces pays, ceux-ci se sont tournés vers la Russie et Wagner. « Quand ces pays se sont retrouvés face à face avec la menace terroriste, la RCA et le Mali ont demandé à la société Wagner d’assurer la sécurité de leurs dirigeants», a-t-il affirmé. « En plus de ces relations avec l’organisation Wagner, les gouvernements de République centrafricaine et du Mali ont des contacts officiels avec notre gouvernement. À leur demande, plusieurs centaines de militaires travaillent, par exemple en RCA, en qualité d’instructeurs ».

En Centrafrique, Fidèle Gouandjika, ministre conseiller spécial du chef de l’État centrafricain, a réagi, précisant que Bangui avait signé « un accord de défense avec la Russie et non avec Wagner ». « Moscou a sous-traité avec Wagner. Si la Russie n’est plus d’accord alors elle nous enverra un nouveau contingent », a ajouté le ministre conseiller spécial à la présidence centrafricaine. Pour lui, la mutinerie de ce week-end « ne regarde pas la Centrafrique », et il s’agit d’une « affaire interne». Pas question donc de changer quoique ce soit. Selon lui, les paramilitaires « vont peut-être changer de chef, mais les soldats de Wagner continueront d’opérer pour le compte de la Russie», a-t-il précisé.

avec Rfi

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.