25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Sénégal-Un nouveau bilan macabre annoncé samedi

Sénégal-Un nouveau bilan macabre annoncé samedi

Les affrontements au Sénégal, après la condamnation d’Ousmane Sonko, ont causé la mort d’une quinzaine de personnes.

« On a enregistré dans la journée du 2 juin six décès, dont quatre dans la région de Dakar et deux dans la région de Ziguinchor ». Des propos du porte-parole du ministère de l’Intérieur Maham Ka, a rapporté samedi Seneweb, qui source l’AFP.

Selon le gouvernement, ces six décès portent à 15 le nombre de personnes mortes dans les violences depuis la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko.

« Des heurts ont opposé vendredi soir de petits groupes de jeunes manifestants très mobiles aux forces de l’ordre à Dakar, dans la banlieue de la capitale et dans le sud du pays. Aucun incident n’avait été signalé par le ministère de l’Intérieur samedi en début d’après-midi », d’après toujours le journal sénégalais en ligne.

Ce nouveau bilan officiel, rappelons-le, a été rendu public samedi par les autorités sénégalaises.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Béléyi
Béléyi
June 4, 2023 6:20 am

Qui a initié le 1er coup d’état en Afrique francophone?

Qui est le 1er à violer la vierge constitution de son pays sans qu’il ne soit traduit en justice pour ce viol?

Qui a créé cette pandémie de 3ème mandat en Afrique francophone?

Le collecteur !
Le collecteur !
June 4, 2023 11:45 am
Reply to  Béléyi

Est ce que les autres sont obligés de suivre ? Dans la vie il faut être soi- même. Il ne faut pas copier.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.