25 C
Canada
Sunday, March 3, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Une belle soirée marque le 247e anniversaire de l’indépendance des USA à...

Togo-Une belle soirée marque le 247e anniversaire de l’indépendance des USA à Lomé

Mardi le 27 juin 2023, l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Togo a célébré, par anticipation, le 247e anniversaire de la déclaration d’indépendance de ce pays. C’était au cours d’une réception donnée dans les jardins de l’ambassade à Lomé qui a rassemblé autour de l’ambassadeur Elizabeth Fitzsimmons, des membres du gouvernement, du corps diplomatique et plusieurs personnalités civiles, militaires et traditionnelles. Le tout dans une ambiance festive entretenue par le quintette des Forces navales des Etats-Unis.

Dans son discours, l’ambassadeur Elizabeth Fitzsimmons a réaffirmé la volonté de son pays d’œuvrer aux côtés du Togo pour assurer sa sécurité et permettre son développement.

En intégralité, le discours de la diplomate américaine à l’occasion de cette soirée festive.

247eme anniversaire de l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique
Allocution de l’ambassadeur Elizabeth A.N. Fitzsimmons
27 juin 2023
Lomé-Togo

Mesdames et messieurs,

Chers amis et chers partenaires,

Au nom du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, tout le privilège et tout le plaisir sont pour moi de vous voir aux côtés de la communauté de l’ambassade, alors que nous célébrons les deux cent quarante-sept ans de notre Déclaration d’Indépendance.  Le 4 juillet est une occasion très spéciale pour les Américains, car il célèbre les principes démocratiques et la soif constante de liberté qui ont été à la base de la Déclaration d’Indépendance.  Cette fête nous offre aussi l’occasion de souligner la force de l’amitié que les Etats-Unis entretiennent avec de grandes nations du monde comme le Togo.  L’exécution magistrale des deux hymnes nationaux par le grand artiste Raphael Santrinos et l’ambiance musicale de fond assurée par le quintette des Forces navales des Etats-Unis en Europe et en Afrique, ajoutent à la concrétisation de cette amitié entre nos deux pays.  Le 4 juillet est enfin un jour important pour réfléchir, méditer et nous rappeler les idéaux auxquels nos pays sont attachés.

C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de coupler la fête de l’indépendance des États-Unis avec le soixantième anniversaire du discours “I Have a Dream” du Dr Martin Luther King Jr.  Malgré les six décennies écoulées, ce discours reste l’une des déclarations les plus puissantes sur le rêve américain authentique et nos efforts continus pour améliorer et parfaire l’Union des Etats-Unis.

Cela veut donc dire que soixante ans après la Marche sur Washington, les États-Unis ne sont pas encore parfaits ; Le Togo non plus.  Mais laissez-moi vous dire ce qui se passe lorsque nous travaillons en partenariat pour améliorer nos communautés et renforcer notre compréhension mutuelle, ou, comme l’a dit le Dr. King, pour construire une communauté d’amour partagée : Le peuple américain marche main dans la main avec le peuple togolais pour des relations mutuellement bénéfiques. Je ne souhaite pas énumérer toutes les fois que nous avons souligné notre solidarité avec le Togo, mais je vais mentionner quelques réalisations majeures de l’année passée.

  • La Millenium Challenge Corporation est sur le point d’accorder au Togo un programme Compact pour renforcer les secteurs du numérique et de l’électricité, à hauteur de plusieurs centaines de millions de dollars.
  • À de nombreuses occasions, les Forces armées des Etats-Unis et les Forces armées togolaises ont établi des partenariats solides.  Il s’agit entre autres, d’une formation annuelle pour les soldats se rendant à la MINUSMA, des exercices navals régionaux, une formation conjointe avec le bataillon de réaction rapide des FAT, une formation pour les sous-officiers et une formation en continue sur la lutte contre les engins explosifs improvisés par le biais du programme de partenariat d’État avec la Garde nationale du Dakota du Nord.
  • Nous avons pris ensemble des mesures tangibles pour prévenir et combattre l’extrémisme violent en travaillant avec le CIPLEV et les leaders communautaires dans le cadre de la stratégie américaine de prévention des conflits et de promotion de la stabilité.  
  • Nous avons également été ravis d’annoncer en avril l’ajout du Togo à l’initiative présidentielle américaine de lutte contre le paludisme, qui fournira des ressources indispensables aux personnes les plus vulnérables du pays, ceci chiffré à 12 millions de dollars.
  • Plusieurs universités américaines ont manifesté leur intérêt d’entrer en partenariat avec des universités togolaises pour un partage universelle de la connaissance.

Permettez-moi de profiter de cette occasion pour saluer le Président Faure Essozimna Gnassingbé, dont le gouvernement s’est mobilisé dans tous les ministères et secteurs avec lesquels nous collaborons, afin de relever divers défis dans la région.  En plus, tout au long de l’année écoulée, nous avons reconnu et renforcé le rôle de la société civile – la population d’un pays est le moteur du changement et de l’amélioration. Nous avons humblement parlé avec des citoyens Togolais dans tout le pays, pour entendre leurs succès et leurs soucis, et pour partager nos expériences communes.  Nous avons appuyé des formations pour la presse togolaise et nous reconnaissons leur travail important pour la transparence.  Et plus que tout, nous avons observé le traitement des voix plurielles au Togo et nous nous sommes réjouis quand le Département d’Etat américain a décerné un des prix des Défenseurs des Droits de l’homme deux mille vingt-deux au Professeur David Dosseh pour son leadership et son courage dans la promotion et la préservation des libertés fondamentales pour tous. 

Pour cette nouvelle saison, nous sommes heureux d’annoncer deux nouveaux investissements du gouvernement américain au Togo :  Premièrement, la mise à la disposition des organisations au Togo de trois millions de dollars, pour aider à lutter contre l’insécurité alimentaire dans le nord du Togo.

En deuxième position, la Fédération togolaise des associations de personnes handicapées avec une subvention d’un million de dollars pour renforcer la résilience des jeunes et des femmes en situation de handicap, pour contribuer à l’inclusion et à l’adaptation de cette cible au changement climatique.

Le travail est difficile, mais il se poursuit.  Il y a encore bien de défis à relever pour nos deux pays. Comment garantir la protection des droits de l’homme, y compris la liberté de la presse, comment libérer l’espace civique et politique, comment améliorer le fonctionnement de la justice et mieux atteindre la cohésion sociale.  Mais j’ai la conviction que nous les surmonterons, parce que cela vaut la peine, parce que nous croyons au rêve du Dr King.  Nous les surmonterons, parce que vous êtes avec nous et nous avec vous.

Sans doute, nous remercions tous les généreux sponsors qui ont rendu l’événement de ce soir possible : Alaffia / Ayeya, AAC Deloitte Togo, PAKO Agency Ltd (FedEx), Togo Equipements (Caterpillar), Togo Industries Group (TIG), KPMG, CONTOURGLOBAL Togo, Maersk Line, et Perlwater.

Je vous souhaite une très belle soirée en notre compagnie et je vous remercie.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.