25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-UNIR/JSFDT : Que comprendre de l'exclusion de Mme Gnakade Marguerite ?

Togo-UNIR/JSFDT : Que comprendre de l’exclusion de Mme Gnakade Marguerite ?

L’ex-ministre des Armées, Gnakade Marguerite n’est plus membre l’association des Jeunes Sans Frontières pour le Développement du Togo (JSFDT). Elle a été exclue de son propre mouvement pour « manquements graves ».

C’était vendredi 16 juin dernier à Lomé, au cours de l’assemblée générale extraordinaire de l’association des Jeunes Sans Frontières pour le Développement du Togo (JSFDT), l’un des mouvements satellites du parti présidentiel (UNIR), que Mme Gnakade Marguerite a été mise à la porte sans aucune forme de procès.

« Ce vendredi 16 juin 2023 à Lomé, lors de son Assemblée Générale Extraordinaire, le mouvement Jeunes Sans Frontières pour le Développement du Togo (JSFDT) a pris des décisions importantes concernant son avenir. Réunis pour discuter des récents événements, notamment les errements de certains de ses membres, l’assemblée a décidé d’exclure purement et simplement ces membres indélicats parmi lesquels Madame GNAKADE E. Marguerite (jusque-là présidente du Mouvement) pour des manquements graves aux dispositions de l’article 4 des statuts de JSFDT », peut-on lire dans le communiqué du mouvement.

L’intéressée n’a pas manqué de réagir à son exclusion du mouvement dont elle est la présidente. Elle accuse des mains noires tapies dans l’ombre qui veulent déstabiliser son association. Elle pointe particulièrement du doigt, le Secrétaire Exécutif du parti UNIR. « Depuis quelques semaines, certains membres de notre mouvement, notamment nos responsables sont convoqués successivement par des menaces dans l’optique de participer au projet de destitution de la Présidente, Mme Essossimna GNAKADE ainsi que tous nos organes de gouvernance », avait-elle écrit.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le vent de la division ne souffle pas qu’au sein des partis politiques de l’opposition. Même si, à la surface, tout parait calme, au fond, le parti UNIR se bat également contre un courant marin trop fort. Cette formation politique présidentielle n’est pas aussi soudée comme l’on veut le faire croire.

8 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
8 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Agbogbo
Agbogbo
June 20, 2023 10:29 am

Eh ma Belle Da Magui, c’est un véritable Coup d’état que les gens viennent de te faire comme ça gboyaaaaa!
Je savais que le bonhomme de Atcholle avec sa bouche kpon kpon là faisait tout pour te faire tomber depuis que tu as été nommée ministronnette.
Mais il faut prendre tout ceci easy.
Toi-même tu connais les “habitudes de la maison bleue”: c’est plus qu’un panier à crabes, c’est une véritable jungle.
Eh Da Magui, mon coeur bat toujours pour toi en cachette, hein …

Zigoto
Zigoto
June 20, 2023 7:25 pm

Qui a les nouvelles du sieur Adji Oteh Ayassor?
Depuis l’autre “sage” d’UNIR Kondi Agba a cassé la pipe, on n’entend plus parler de lui aussi.
Qu’est-ce qu’il est devenu?

Là-bas Lomé
June 21, 2023 4:43 am

Ça c’est la conséquence du refus de la veuve d’Ernest de continuer les abominations qu’elle faisait avec son beau-frère de président Dracula zieux hooonnn !!! Hihihi. Cette bonne femme nommée Ministre de la défense pour qu’elle compétence ????

Agbogbo
Agbogbo
June 21, 2023 1:00 pm
Reply to  Là-bas Lomé

Là-bas-Lomé, arrête tes sornettes ici!
Il n’y a pas un diplôme spécial à obtenir avant de devenir Ministre, ou plus particulièrement Ministre de la Défense!
Et on n’a pas besoin d’être forcément un/e Militaire pour devenir Ministre de la Défense!
C’est une Fonction purement administrative et politique!
Il s’agit simplement d’être en mesure de bien gérer les Ressources humaines (Personnel militaire et Services externes aux Armées) ainsi que les Ressources financières affectées aux Questions de Défense et de Sécurité nationale (sans y inclure la Police nationale qui s’occupe nornalement de la Sécurité intérieure et de l’Ordre public)!
Donc Da Magui ma Dulcinée n’a pas besoin de passer forcement par Saint-Cyr ou par West Point pour être nommée Ministre de la Défense.

Là-bas Lomé
June 21, 2023 6:01 pm
Reply to  Agbogbo

Dis-moi quelle compétence cette bonne femme a pour être nommée ministre de la défense. Elle peut gérer les militaires (généraux, même s’ils sont de pacotille, colonels,capitaines, lieutenants, etc.) Parce qu’elle gérait son fou de mari Ernest??? Qu’est-ce qu’elle a fait dans sa vie pour être nommée ministre de la défense???

Agbogbo
Agbogbo
June 22, 2023 10:51 am
Reply to  Là-bas Lomé

Un/e Ministre a pour pour fonction de CCORDONNER les choses dans son département, mon cher Là-bas-Lomé!
Il/elle n’a pas besoin d’être un/e “spécialiste”. Voilà pourquoi il existe des conseillers techniques et un directeur de cabinet qui l’entourent.

Là-bas Lomé
June 22, 2023 2:24 pm
Reply to  Agbogbo

Donc tu peux prendre un paysan pour être ministre des affaires étrangères ??? Mais c’est dans votre Togo des analphabètes GNASSINGBE que vous concevez le rôle d’un ministre ainsi. D’ailleurs dans votre régime mafieux des bouffeurs de chien, rien ne se fait selon la compétence et la probité morale. Tout se fait par affinité et mindêfrèrisme. Vous avez pris le Togo en otage depuis 60 ans et le pays ne fait que régresser. DEGAGEZ, y compris votre bonne femme de ministre de la défense !!!

Agbogbo
Agbogbo
June 22, 2023 9:14 pm
Reply to  Là-bas Lomé

Un paysan intelligent, avisé et ayant beaucoup voyagé peut mieux faire le job de ministre des affaires étrangères qu’un maboul diplômé de la Sorbonne qui n’a aucune idée des relations humaines et ne sait que réciter mécaniquement Molière, Shakespeare et Goethe.
Car c’est à l’oeuvre qu’on connaît l’artisan.
Nous voyons tous au Togo ce que vos “doktèr” en doctorat foutent aussi bien du côté du régime que du côté de vos partis d’opposition alimentaires. Tout le monde voit ce que des zinzins comme christian trimua, Ayewouadan Akoda, Romaricson Alognon, Gnagnon, Thon et bien d’autres se targuant d’être des “doktèr” en doctorat étalent comme imbécilité au quotidien sur la place publique ….

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.