25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Afrique-Renoncement de Sall au 3ème mandat : Réactions des dirigeants

Afrique-Renoncement de Sall au 3ème mandat : Réactions des dirigeants

Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall ne se représentera pas en 2024, a-t-il déclaré dans un discours lundi, mettant fin aux rumeurs selon lesquelles il briguerait un troisième mandat. L’annonce de cette décision hier soir a évidemment suscité diverses réactions à travers le continent. Voici quelques commentaires de certains dirigeants africains.

Juste après le discours très attendu de Macky Sall ce 03 juillet 2023, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a salué l’engagement du dirigeant sénégalais, affirmant que c’est une « décision sage et salutaire ».

« J’exprime mon admiration au grand homme d’Etat qu’il est d’avoir privilégié l’intérêt supérieur du Sénégal et de préserver ainsi le modèle démocratique sénégalais qui fait la fierté de l’Afrique », a-t-il confié.

Le Chef de l’État Nigérien Mohamed Bazoum était également l’un des premiers dirigeants de la sous-région à commenter la fameuse promesse du président du Sénégal.

« Je salue l’annonce faite ce soir par le président Macky Sall du Sénégal. Je formule le vœu que cette décision mûrement réfléchie apaise définitivement le climat politique dans ce pays frère », a Twitté M. Bazoum.

En tant que président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CÉDÉAO), Umaro Mokhtar Sissoco Embalo affirme avoir eu un long entretien téléphonique avec son homologue Sénégalais suite à ce discours qui fait la une des journaux depuis hier.

« Je salue avec fierté sa décision courageuse de grand Homme d’État. On peut succéder à Macky Sall mais il est difficile de le remplacer. Je souhaite au peuple Sénégalais de continuer sur les voies de la paix et du progrès », a déclaré le président de la Guinée-Bissau.

Ce sujet défraie toujours la chronique d’autant plus que l’on croyait que Sall utiliserait les modifications de la constitution comme prétexte pour prolonger son séjour à la magistrature suprême de son pays comme ce fut le cas dans d’autres nations de la sous-région, à l’instar du Togo et de la Côte d’Ivoire.

Si ce renoncement à un troisième mandat présidentiel est salué par plusieurs personnes, d’autres estiment que Sall pourrait l’annoncer plus tôt pour éviter les pertes en vies humaines enregistrées au Sénégal lors des manifestations protestant contre ce plan présumé.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
FUGEE
FUGEE
July 4, 2023 11:53 am

On attend les réactions de FEG et ADO

El Niño
El Niño
July 5, 2023 2:54 pm

Cette décision de Macky Sall énerve au plus haut point le panafricaniste en Chef: Faure Gnassingbé. Un vrai panafricaniste doit briguer un 5e mandat 2 fois renouvelable. Faure n’a t’il pas finalement HONTE ?

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.