25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Crise migratoire-La Tunisie dénonce une campagne de désinformation

Crise migratoire-La Tunisie dénonce une campagne de désinformation

Tunis accuse ses détracteurs de diffuser des informations fausses au sujet de la situation des migrants. Le gouvernement précise que la Tunisie ne sera ni un pays de transit, ni d’établissement pour les migrants irréguliers.

Face aux accusations de violation des droits et de la dignité des migrants illégaux, les autorités tunisiennes ont réagi, hier, vendredi.

Tunis exprime son « rejet catégorique quant à la désinformation et aux rumeurs qui ont pris la forme de campagnes malveillantes menées par des parties cherchant à envenimer la situation et à dissimuler les efforts déployés par l’État tunisien, visant à assurer la protection, la sécurité et la prise en charge de ces immigrés, et à nuire à l’image et aux intérêts de la Tunisie ».

Le gouvernement tunisien réaffirme son engagement à protéger ses frontières terrestres et maritimes, puis prévient contre « toute tentative de franchissement illégal de celles-ci », a souligné, dans son communiqué, le ministère des Affaires Étrangères et des Tunisiens Résidents à l’Étranger.

Le département des Affaires étrangères précise aussi, qu’en matière de migration et de droit international humanitaire, la Tunisie tient au respect de toutes les conventions, instruments et pactes internationaux et régionaux. Néanmoins, souligne-t-il, la Tunisie ne sera, ni un pays de transit, ni d’établissement pour les migrants clandestins.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.