25 C
Canada
Saturday, March 2, 2024
Accueil ACTUALITES Gabon-Présidentielle : Albert Ondo Ossa, porte-étendard de l’opposition

Gabon-Présidentielle : Albert Ondo Ossa, porte-étendard de l’opposition

En face d’Ali Bongo en fonction depuis Octobre 2009 et candidat à un 3e mandat, l’opposition gabonaise mettra en lice un candidat unique à la présidentielle du 26 août prochain : Albert Ondo Ossa.

A huit jours de la présidentielle au Gabon, les principaux partis d’opposition réunis au sein de la Plateforme Alternance 2023 ont matérialisé leur unité par la désignation d’un candidat unique pour faire face au sortant Ali Bongo Ondimba. En plus d’autres candidats dont les dossiers ont été validés par le Centre gabonais des élections (CGE).

A l’issue de deux jours de négociations, Albert Ondo Ossa a été désigné pour défendre les couleurs de l’opposition. Ancien ministre sous Bongo père, Albert Ondo Ossa, rapporte Gabonactu.com, a été choisi en raison qu’il était indépendant et n’avait pas investi de candidats aux législatives. D’ailleurs, les autres candidats se sont désistés à sa faveur.

La présidentielle au Gabon sera couplée cette années des élections générales dont les législatives.

5 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
5 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Tony
Tony
August 19, 2023 3:28 pm

Le Gabon 🇬🇦 et le Togo 🇹🇬 les elections sont des formalites aucune transparence aucune credibilie des coups d’etats militaries electorales soi-disant elections..Ali et Faure c’est la presidence a vie la confiscation du pouvoir par la violence d’etat et institutionnel pour liquider les opposants..Ce candidat de l’opposition ne serait jamais elu president du Gabon 🇬🇦 car sa victoire sera victime d’un coup d’etat militarie electorale.

Là-bas Lomé
August 20, 2023 7:29 am

Comme au Togo 🇹🇬 des analphabètes GNASSINGBE, n’importe qui peut gagner les élections contre les Bongo Ondimba, mais le vrai vainqueur n’aura jamais le pouvoir!!! En 2009, qui peut croire à la victoire du troubadour Ali Bongo de quelques centaines de voix sur Jean Ping, le sino-gabonais qui l’a proprement étrillé ??? Mais là Françafrique sera définitivement éradiquée en Afrique, c’est une certitude. Centrafrique, Guinée, Mali, Burkina Faso, Niger… Sénégal… Cote d’Ivoire..
Togo… Gabon…Cameroun…Congo… Benin…Tchad. Toutes ces neocolonies françaises vont revenir aux africains.

Là-bas Lomé
August 20, 2023 8:39 am
Reply to  Là-bas Lomé

Jean Ping, le sino-jabonais. J’aime taquiner mes amis Gabonais en les appelant Jabonais 😂 😂 😂

trackback

[…] 13 autres candidats dont le plus grand rival Albert Ondo Ossa. Ce dernier, désigné candidats unique de l’opposition, est porte donc l’espoir d’une partie des Gabonais qui expriment un ardent désir de parvenir […]

trackback

[…] Bongo Ondimba, 13 autres candidats dont le plus grand rival Albert Ondo Ossa. Ce dernier, désigné candidats unique de l’opposition, porte donc l’espoir d’une partie des Gabonais qui expriment un ardent désir de parvenir à […]

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.