25 C
Canada
Monday, April 22, 2024
Accueil ACTUALITES Les Gabonais élisent leur président ce samedi 26 août

Les Gabonais élisent leur président ce samedi 26 août

Plus de 8 milles électeurs gabonais sont appelés aux urnes ce samedi 26 août 2023 pour un scrutin général.

Ce samedi, les Gabonais votent pour les élections générales (présidentielle, législatives et locales), une première dans l’histoire politique du pays.

Face au sortant Ali Bongo Ondimba, 13 autres candidats dont le plus grand rival Albert Ondo Ossa. Ce dernier, désigné candidats unique de l’opposition, porte donc l’espoir d’une partie des Gabonais qui expriment un ardent désir de parvenir à l’alternance au sommet de l’État.

Élu en 2009, réélu en 2016, Ali Bongo Ondimba est candidat pour un troisième mandat.

5 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
5 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
El Niño
El Niño
August 26, 2023 1:08 pm

Avant même la fin dudépouillement des votes, la France du bambin immature
Macron enverra un message de félicitation a Alain Bongo pour sa brillante réélection.

Voila pourquoi la France est vomie et humiliée partout en Afrique.

En passant, la momie Alain Bongo et son PDG n’ont ils pas honte?

Là-bas Lomé
August 26, 2023 5:02 pm
Reply to  El Niño

Le troubadour Ali Bongo akpama double va certainement perdre cette élection. Mais comme les analphabètes GNASSINGBE, il va être déclaré vainqueur. JABONAIS 😂 , REVEILLEZ-VOUS !!!

El Niño
El Niño
August 26, 2023 9:23 pm
Reply to  Là-bas Lomé

France 24: ‘Ali Bongo est largement en avance. Il sera probablement élu au 1er tour face a une opposition totalement divisée’.

Voila, ce qu’on nous servira a partit de lundi matin. Vraiment ces services de FranceAfrique sont bêtes! Aucun changement dans le logiciel! Pffff!

Là-bas Lomé
August 27, 2023 3:52 am
Reply to  El Niño

Un couvre-feu a été décrété et internet coupé au Gabon !!! Il faut que tous les gabonais descendent dans la rue pour chasser le régime mafieux des pygmées Bongo !!!

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.