25 C
Canada
Wednesday, May 22, 2024
Accueil ACTUALITES L’intervention militaire de la CEDEAO au Niger « doit être prise très...

L’intervention militaire de la CEDEAO au Niger « doit être prise très au sérieux », assure la France

La junte a jusqu’au 6 août pour rétablir l’ordre constitutionnel sinon il y aura une intervention militaire au Niger pour que Mohamed Bazoum retrouve son poste de président de la République. C’est l’ultimatum de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), une décision soutenue par la France.

«Les putschistes ont jusqu’à demain pour renoncer à leur aventurisme». C’est ce qu’affirme Catherine Colonna, la ministre française des Affaires étrangères après qu’elle a rencontré ce samedi 5 août Ouhoumoudou Mahamadou, le Premier nigérien, qui se trouve toujours à Paris.

Ce 26 juillet, lorsque Mohamed Bazoum est séquestré à la résidence présidentielle, synonyme d’un coup de force militaire au Niger, la CEDEAO n’a pas hésité pour brandir la menace d’une intervention militaire si dans une semaine l’ordre constitutionnel n’est pas rétabli.

La cheffe de la diplomatie française  demande «  le retour immédiat à l’ordre constitutionnel,(…) la restauration de la démocratie au Niger et assorti à ces demandes très claires, d’une part, des mesures qui sont d’ores et déjà appliquées par la Cédéao, et également, assorti d’un délai, d’une menace qu’il faut prendre très au sérieux d’intervention d’une force régionale si les putschistes devaient ne pas écouter les demandes des chefs d’État de la région, et devaient ne pas restaurer la démocratie immédiatement, c’est-à-dire dans le délai de sept jours, lequel expire demain, dimanche ».

C’est dire que la France soutiendra l’intervention militaire que prépare actuellement l’institution régionale. Une menace, insiste-t-elle, à prendre « très au sérieux ».

4 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
4 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Ziglibiti
Ziglibiti
August 5, 2023 10:49 am

Cette moche et vieille salope française doit sûrement être la plus idiote parmi tous les Français!
Au moment même où des pays membres de la CEDEAO tels que le Libéria et la Gambie émettent des doutes sérieux sur la faisabilité de cette intervention militaire hypothétique de la CEDEAO au Niger, au moment même où d’autres pays membres de la CEDEAO tels que le Burkina Faso, la Guinée et le Mali préviennent clairement de la dislocation inévitable de la CEDEAO si cette intervention militaire devrait avoir lieu au Niger, voilà une vieille rombière française qui vient monter de nouveau au créneau pour proférer de nouvelles menaces totalement idiotes!
On dirait qu’elle ne sait plus où donner la tête et croit qu’il vaut mieux dire des bêtises au lieu de garder le silence.

Ekam
Ekam
August 5, 2023 12:01 pm

Ce n’est pas a la France de decider de la decision de la cedeao. Apres avoir pille le pays des dizaines d’annees, elle ferait mieux de faire profile bas. Nous allions vraiment rejouir si nos idiots n’allaient pas remettre le pays a la Russie au lieu d’etre veritablement independent.

Tony
Tony
August 6, 2023 1:44 am

Quand l’interventation militarie de la CEDEAO au Togo 🇹🇬 pour etablir la democratie???.

Ayo
Ayo
August 6, 2023 11:51 am
Reply to  Tony

👏🏿👏🏿👏🏿👏🏿👏🏿👏🏿👏🏿👏🏿👏🏿👏🏿👏🏿👏🏿👏🏿👏🏿

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.