25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Niger-CEDEAO conclut sa réunion sur une possible intervention militaire

Niger-CEDEAO conclut sa réunion sur une possible intervention militaire

Les dirigeants des forces armées et de la défense d’Afrique de l’Ouest ont élaboré un plan d’intervention militaire potentielle afin de renverser le coup d’État survenu la semaine dernière au Niger. Ce plan inclut des stratégies de déploiement des forces, ainsi que des considérations sur le moment opportun pour agir. La réunion s’est clôturée ce vendredi 4 août 2023.


La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ne divulguera pas aux putschistes quand et où elle frappera, mais Abdel-Fatau Musah commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité de la CEDEAO a déclaré vendredi que la décision serait prise par les chefs d’État du bloc.

“Tous les éléments qui entreront dans une éventuelle intervention ont été élaborés ici, y compris les ressources nécessaires, comment et quand nous allons déployer la force”, a déclaré Musah à l’issue de la réunion de trois jours dans la capitale nigériane, Abuja.

La CEDEAO a déjà imposé des sanctions au Niger et a déclaré qu’elle pourrait autoriser le recours à la force si les putschistes ne rétablissent pas le pouvoir au président élu Mohamed Bazoum d’ici dimanche.

L’organe de 15 membres a envoyé jeudi une délégation au Niger pour rechercher une “solution à l’amiable”, mais une source dans l’entourage a déclaré qu’une réunion à l’aéroport avec des représentants de l’armée n’avait abouti à aucune avancée.

“Nous voulons que la diplomatie fonctionne, et nous voulons que ce message leur soit clairement transmis que nous leur donnons toutes les chances d’inverser ce qu’ils ont fait”, martèle Musah.

Le président nigérian Bola Tinubu a demandé à son gouvernement de se préparer à des options, y compris le déploiement de personnel militaire, dans une lettre lue vendredi au Sénat. Le Sénégal a également affirmé qu’il enverrait des troupes. Pendant ce temps, les dirigeants militaires du Niger dénoncent les ingérences extérieures et ont déclaré qu’ils riposteraient.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Ayo
Ayo
August 6, 2023 8:01 am

Le Niger, a part de l’uranium ne produit rien d’autre ! Orano, et non Areva,detenu à 40/100 parl’Etat nigérien, achete cet uranium au dessus des cours mondiaux. Les revenus de l’uranium constituent 1/3 du budget de cet État et Areva cherche à se désengager des mines d’uranium nigériennes qui sont déficitaires !!! Dire qu’areva ne laisse que des miettes au Niger est mensonger . Le Niger a au contraire de la chance qu’on continue à lui acheter un peu d’uranium dont nous n’avons nul besoin ! Ils feraient quoi sinon? Il est impossible de construire une centrale nucléaire sur place en raison du djihadisme, du coût, du manque de techniciens qualifiés et SURTOUT parce qu’il faut d’énormes quantités d’eau pour refroidir un réacteur nucléaire ! Il a dû vous échapper que le Niger est aride!!!

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.