25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Nigéria-Un navire battant pavillon togolais soupçonné de transporter du pétrole volé

Nigéria-Un navire battant pavillon togolais soupçonné de transporter du pétrole volé


L’Office du conseiller à la sécurité nationale du Nigéria a lancé, ce jeudi 03 août 2023, une enquête sur la saisie d’un navire battant pavillon togolais, soupçonné d’être chargé du pétrole brut volé.

À en croire les journaux The Nation et Thisday, les membres d’équipage du navire qui a été intercepté mercredi à Koko dans l’État du Delta par des agents des services de sécurité de Tanita, ont été placés en garde à vue.

Le navire étiqueté MT Praisel, qui arborait un drapeau togolais, était escorté par un bateau de la marine dirigé par un commandant supérieur de la marine, précisent les sources.

Les agents de Tanita ont déclaré avoir heurté à une résistance du bateau de la marine escortant le navire. Mais le groupe de sécurité local a finalement contacté le conseiller à la sécurité nationale (NSA) Nuhu Ribadu et le chef d’état-major de la marine (CNS), le contre-amiral Emmanuel Ogalla, qui leur ont ensuite donné le feu vert pour inspecter le navire.

Lorsqu’ils ont eu accès au navire, la société de sécurité affirme avoir remarqué que le MT Praisel était autorisé à transporter ces produits. Mais il n’avait aucune approbation de la Nigerian Midstream and Downstream Petroleum Regulatory Authority (NMDPRA), l’autorité responsable de la réglementation de ces types d’opérations pétrolières.

L’état a donc ouvert une enquête sur l’incident pour connaître le statut du navire qui transporterait environ 1 117 tonnes de pétrole brut.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.