25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- Le NET a tenu son 5èm congrès ordinaire

Togo- Le NET a tenu son 5èm congrès ordinaire

Le parti Nouvel Engagement Togolais (NET) a organisé ce samedi 19 août à Lomé, son 5ème congrès ordinaire, placé sous le thème : « Tenir nos positions, conquérir des horizons ».

Après 10 ans d’existence sur la scène politique togolaise, le jeune parti politique de l’ex-officier des FAT vise loin et compte « conquérir » de nouveaux horizons. Le député Gerry Taama et ses collaborateurs se disent prêts à affronter les prochaines élections en vue au Togo.

« Nous avons fait un parcours qui a été célébré l’année dernière pour les 10 ans. Nous considérons que, nous avons fait la première étape de notre parcours politique et qu’à compter de ce congrès, nous repartons sur de nouvelles bases et de nouveaux engagements. C’est pour ça que le thème de ce congrès est : tenir nos positions c’est-à-dire prendre les acquis et conquérir des horizons bien entendu envisageons ce que nous allons faire. Notre but est d’augmenter le nombre des députés du NET au niveau de l’Assemblée nationale au cours des élections législatives qui s’annoncent et également marquer notre présence lors des élections régionales comme nous l’avions déjà fait lors des municipales », a laissé entendre Gerry Taama, président du NET.

A l’issue du congrès, les militants ont investi des candidats qui vont se présenter aux prochaines élections législatives et régionales.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.