25 C
Canada
Wednesday, February 28, 2024
Accueil ACTUALITES Burkina Faso – Qui veut déstabiliser la Transition d’Ibrahim Traoré ?

Burkina Faso – Qui veut déstabiliser la Transition d’Ibrahim Traoré ?

La transition conduite par le Capitaine Ibrahim Traoré ne connait point de répit. Outre les attaques djihadistes récurrentes qui ne cessent d’endeuiller les familles burkinabè,  le Président de la Transition Ibrahim Traoré ainsi que d’autres autorités militaires et civiles seraient visés par un projet de déstabilisation.

Suivant un communiqué du Parquet près le Tribunal Militaire de Ouagoudou en date de ce 08 Septembre 2023, une dénonciation d’un projet « en vue de déstabiliser la conduite de la transition » lui a été faite. Il s’agirait d’une « identification de points sensibles et des domiciles dont celui du Président de la Transition [Ibrahim Traoré, ndlr] et de certaines autorités militaires et civiles » dans le but de s’en prendre physiquement à ceux-ci.

Le procureur militaire, le magistrat Commandant Alphonse Zorma, précise qu’à « ce jour [08 Septembre 2023, ndlr], 03 militaires identifiés, Adjudant KABORE Windinmalégdé, Sergent-chef RAMDE Brice Ismaël et ex-Caporal DAH Sami ont reconnu les faits » après avoir été interpellés et présentés à « un juge d’instruction qui les a mis en examen et placés sous détention préventive pour des faits de complot militaire, violation de consignes, complot contre la sureté de l’Etat, association de malfaiteurs et mis en danger de la vie d’autrui ».

Les investigations seraient toujours en cours  pour « établir toutes les implications éventuelles et en tirer toutes les conséquences de droit ».

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.