25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Togo, Niger, Nigeria et Bénin s'unissent contre la piraterie maritime

Togo, Niger, Nigeria et Bénin s’unissent contre la piraterie maritime

Le Nigeria, la République du Bénin, le Togo et la République du Niger ont inauguré lundi « l’Opération Safe Domain II » dans le cadre d’un effort de collaboration visant à éradiquer la piraterie et la criminalité en mer, en particulier dans le Golfe de Guinée.

Cet événement se tient au complexe MMCC Zone E de la base navale de Cotonou, au Bénin, du 11 au 15 septembre 2023. Le programme est axé sur le renforcement de “la sécurité maritime par le biais de la collaboration pour la prospérité régionale”, a rapporté l’agence de presse publique du Nigeria, NAN.

Lors de l’inauguration, le commodore Aniedi Ibok, Directeur de la Zone E du Centre multinational de coordination maritime (MMCC), a expliqué que cette opération était mise en œuvre en vertu du protocole d’accord sur les opérations et patrouilles maritimes conjointes (JMOP) convenu par les pays.

La division du Golfe de Guinée en deux sous-régions coordonnées, à l’ouest par le Centre Régional de Sécurité Maritime en Afrique de l’Ouest (CRESMAO) et à l’est par le Centre Régional de Sécurité Maritime en Afrique Centrale (CRESMAC), est basée sur le Code de conduite de Yaoundé de 2013. La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a créé les zones maritimes E, F et G en 2014, avec la zone E établie comme projet pilote en 2013, ce qui a conduit à la création des autres zones.

Le Directeur de la Zone E a souligné que l’objectif principal de la JMOP était d’assurer un contrôle permanent, conjoint et coordonné de la zone maritime E en vue de garantir la sécurité maritime. Il a également précisé que l’opération était financée intégralement par la CEDEAO et les États membres de la zone E.

Le besoin de cette opération découle des nombreuses activités maritimes illicites signalées au fil du temps dans le golfe de Guinée et les eaux ouest-africaines, notamment la piraterie et les vols en mer.

« Ces défis sécuritaires compromettent le développement économique de la zone tout en mettant en danger les moyens de subsistance des communautés côtières locales et des marins en général. Par conséquent, l’opération aidera à vaincre l’adversaire, quelle que soit sa forme », a soutenu le responsable nigerian de gestion opérationnelle.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Polo
Polo
September 12, 2023 12:44 pm

L’Afrique dans ses contradictions, j’espere bien que les envoyés speciaux du Niger sont autorisés par Bazoummmmmm

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.