25 C
Canada
Thursday, December 7, 2023
Accueil ACTUALITES Sahara occidental : Le Togo réitère son soutien au Maroc

Sahara occidental : Le Togo réitère son soutien au Maroc

Le Togo a réaffirmé son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie lors de la 6e séance des questions politiques spéciales et de décolonisation devant la 4e Commission de l’Assemblée générale de l’ONU le vendredi 6 octobre 2023.

Koffi Akakpo, chargé d’affaires à la Mission permanente de la République togolaise auprès de l’ONU, a souligné que cette initiative est la “solution de compromis” au différend régional autour du Sahara, conforme au droit international.

“La délégation togolaise réitère son attachement aux principes d’intégrité territoriale et de souveraineté et renouvelle son soutien à l’Initiative marocaine d’autonomie qui est, à l’évidence, la solution de compromis à ce différend régional, conformément au droit international”, a confié Akakpo lors de la séance plénière vendredi.

Le diplomate togolais s’est ensuite félicité de l’ouverture de près de 30 consulats généraux de pays arabes, africains, américains, asiatiques et d’organisations régionales à Laâyoune et Dakhla, visant à “renforcer les opportunités économiques et sociales qu’offre le Sahara marocain en tant que hub de développement, de stabilité et de rayonnement dans les régions méditerranéenne, atlantique et africaine.”

Il a également exprimé le soutien du Togo aux initiatives de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Staffan de Mistura, visant à faciliter la relance du processus politique sous les auspices du Secrétaire général des Nations Unies.

Koffi Akakpo a appelé toutes les parties à s’engager dans ces consultations en vue de parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique et de compromis au différend régional autour du Sahara marocain, conformément aux demandes du Conseil de sécurité.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.