25 C
Canada
Saturday, May 21, 2022
Tags Grève des enseignants du Togo

Tag: Grève des enseignants du Togo

Togo-Education : Faure Gnassingbé aux enseignants grévistes

Dans son discours à la nation le 27 avril dernier, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé s’est subtilement prononcé sur la grève des enseignants. Il lance des menaces à peine voilées aux enseignants grévistes.

Togo-Raoul aussi a fait la grève des enseignants !

Selon le confrère Luc Abaki, le problème des enseignants dans notre pays n'est pas tant la question de l'argent, des meilleures conditions de vie et de travail, mais simplement d'égard, d'empathie et de respect.

Le recours au droit, serait-il la garantie de bons choix en éducation? Questions aux acteurs de l’éducation

Depuis plusieurs jours, nous sommes en pleine polémique à cause des difficultés dans le secteur de l’éducation, notamment autour des revendications des enseignants et des sanctions prises contre certains d’entre eux. A ce propos, on évoque le droit à l’éducation, le droit syndical, les limites au droit de grève, etc.

Togo-Éducation : La FESEN contre les propos discourtois du ministre Kokoroko

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) rejoint le Syndicat des enseignants du Togo (SET) en dénonçant avec la dernière rigueur, les propos du ministre des enseignements primaire, secondaire et technique, Dodzi Kokoroko à Dapaong le 26 mars dernier.

Togo-La fameuse méthode Kokoroko : Où va la nation avec le petit jeu ?

Un audio circule avec persistance depuis quelques jours : il s’agit d’une nouvelle allocution du ministre Kokoroko face à un public qui applaudissait, apparemment acquis à sa cause.

Togo, Guéguerre dans le secteur de l’éducation : La gouvernance par la peur, un goulot d’étranglement…

Après le mot d’ordre de grève observé par la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) les 3 et 4 novembre dernier, les sanctions sont tombées. Et Dieu sait si elles sont lourdes. 1 345 directeurs d’écoles ont été virés de leur poste. On se doutait que ce mouvement, suivi par de nombreux enseignants, malgré la sortie de Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique, et de Dodzi Kokoroko celui des Enseignements, qui ont déclaré l’illégalité de cette la grève, des représailles seront sorties. Mais pas aussi lourdement.

Gerry Taama : “Le calme dans la dèche où nous vivons ne plaît pas à certains…”

Le leader du Nouvel Engagement togolais s'intéresse davantage au sort des enseignants togolais. Réagissant à la crise qui prévaut dans le secteur de l'éducation au Togo, le député dit détester la façon dont les enseignants ont été traités comme des "enfants malpolis" dans le cadre la grève observée par ces derniers les 3 et 4 novembre 2021. A l'endroit du premier ministre, l'acteur politique demande le report ou l'annulation pure et simple de la sanction contre les directeurs d'établissements car selon lui, il n'y a aucune justice dans ça.

Togo-Grève des enseignants : Gilbert Bawara brandit des menaces

Les 3 et 4 novembre 2021, le secteur de l’éducation togolaise sera un peu paralysé. Les enseignants réunis au sein de la Fédération des syndicats de l’éducation Nationale (FESEN) prévoient observer une cessation de travail de 48 heures. Au niveau du gouvernement, l’on brandit des menaces pour dissuader les grévistes.

Togo-Grève des enseignants : Le gouvernement brandit des menaces

La grève de 72 heures que le Syndicat des Enseignants du Togo (SET) a prévu pour cette semaine, n’a pas été du goût du gouvernement. Après avoir procédé à l’arrestation des membres de ce syndicat, l’exécutif brandit des menaces et prévient les grévistes. Il trouve illégale, la grève du SET.
- Advertisment -

Most Read