25 C
Canada
Sunday, April 14, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- Encore un nouveau parti politique

Togo- Encore un nouveau parti politique

Un nouveau parti vient de faire son entrée sur la scène politique togolaise. Il s’agit de l‘Union Panafricaine pour la Démocratie et le Changement (UPDC).

La nouvelle formation politique a été portée sur les fonts baptismaux samedi à Lomé. Elle est présidée par un certain Docteur Apla Komlan, Enseignant-chercheur à l’Université de Lomé.

« Nous n’avons pas créé cette formation politique gratuitement. Nous l’avons créé d’abord pour impacter la scène politique nationale et internationale. Vous aurez pu constater que depuis un certain moment, la démocratie est en panne dans notre pays. Nous voulons à partir de cette formation politique impliquer les jeunes et les femmes dans la vie politique. Leur donner une formation pour qu’ils puissent assumer véritablement leur mission. C’est un parti politique qui veut interpeller le Chef de l’Etat pour qu’il accorde une priorité aux jeunes et aux femmes dans la vie politique au Togo », a-t-il expliqué.

L’universitaire qui a fait sa thèse de doctorat en « philosophie romane » précise qu’il n’est pas un « novice » en politique.

« Nous avons commencé la politique bien avant 1990. J’ai toujours travaillé dans l’ombre, aujourd’hui avec ma formation politique, je veux m’affirmer », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter : « Nous ne venons pas chasser ceux qui sont au pouvoir. Notre ambition est de plutôt travailler avec eux dans l’intérêt de tous les Togolais ».

6 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
6 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Kaykay Fire
Kaykay Fire
February 21, 2021 12:42 pm

Je remercie mon Dieu de m’avoir inspiré pour ne pas accepter en 1999 la proposition d’un de mes anciens Professeurs de l’Université du Bénin (aujourd’hui Université de Lomé) de revenir au Togo pour occuper un Poste d’Enseignant-Chercheur à l’Université de Lomé ou de Kara.
Quand on voit aujourd’hui le ramassis d’invidus médiocres et sans scrupules qui ont gravement infesté le Corps professoral de ces Universités publiques du Togo à l’instar de cet aboyeur alimentaire qui prétend avoir créé un nouveau parti politique, on peut comprendre que ce serait un vrai gâchis intellectuel pour de nombreux Togolais de la Diaspora de vouloir évoluer dans un tel milieu professionnel gravement infesté!
Il n’est pas étonnant que les Universités publiques du Togo ne figurent nulle part dans les “Top 100” des Universités africaines ….

Pauvres de nous …

atavi
atavi
February 21, 2021 12:56 pm

Yes, ils auront l´argent très rapidement…… Togo avec 119 Partis hahahahahah
Je reviens aussi en Juilet pour prendre ma part:

Kougninou
Kougninou
February 21, 2021 1:30 pm

Vous ne venez pas pour chasser ceux qui sont au pouvoir plutôt vous allez travailler avec eux. Donc il faut dire directement que vous serez un frère jumeaux du rptunir. Vous savez la priorité des 87%des togolais qui veulent l’alternance c’est comment faire pour atteindre cet objectif si vous n’êtes pas dans ce canevas il vaudras mieux pour vous de ne pas créer un parti politique. Tant qu’il n’y aura pas une alternance pour acter la promotion des partis politiques vous allez sombrer comme les autres il faut un grand rassemblement des togolais pour obliger le parti au pouvoir à partir parce qu’il est sclérose.

Gomido
Gomido
February 21, 2021 5:28 pm

Quelle recherche fait-on pour avoir un doctorat en philosophie romane ? C’est quoi l’utilité de ce diplôme ?

KOCOU
KOCOU
February 22, 2021 1:49 am

VOUS ETES FATIGUANT APRES TOUT…………CHUANNNNNNN

Oukopine
Oukopine
February 22, 2021 9:13 am

Cest triste que les partis politiques poussent comme des champignons dans mon cher pays le Togo.Cepetit pays ,cette grande nation pourquoi ne pouvons nous pas nous mettre ensemble autour d’un programme pour bâtir notre pays .Est-ce chaque famille avec son parti qui nous conduirait vers le travail ,la liberté et la nation?Une multitude des partis ce n’est pas l’essentiel! La pagaille ne nous conduirait pas au développement .Oukopine.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.