25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Société Togo-Un drame familial à Djagblé

Togo-Un drame familial à Djagblé

Djagblé, dans la commune du Zio 1, un père de famille s’enferme avec ses deux enfants et brûle la maison dans la nuit. Bilan : aucun survivant. Une lettre qu’il a laissée donne des détails de son acte prémédité.

Mardi dernier, dans le canton de Djagblé, dans la nuit, un monsieur met feu à sa maison dans laquelle il se trouvait avec deux de ses enfants (l’un en classe du CM2 et l’autre au CE2) en l’absence de sa femme (qui l’a quitté bien depuis quelques semaines déjà). La demeure a complètement brûlé avant que la police, alertée visiblement trop tard, ne vienne constater les dégâts : les trois corps ont été complètement calcinés.

Les premières informations de l’enquête de ce que le père de famille a bien préparé son acte ignoble. Une lettre laissée par ce dernier avant de commettre l’irréparable le démontre. Il a tout planifié, exécuté comme il le souhait.

Un problème de divorce sur fond de pauvreté aurait poussé le monsieur à décider de se donner la mort et en même temps devenir, à titre posthume, un père infanticide. Il y a beaucoup de zones d’ombres qui entourent ce drame familial que l’enquête, ouverte, dans la foulée, permettrait d’élucider.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Max Djitri
Max Djitri
April 28, 2021 1:44 pm

Very sad indeed. May he RIP

Laurent
Laurent
April 28, 2021 3:08 pm

Suicide n est pas la response.Les choses peuvent changer demain.

Que Dieu nous inspire.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.