25 C
Canada
Tuesday, April 23, 2024
Accueil ACTUALITES UMOA-Titres : Le Togo à la recherche de 75 milliards FCFA

UMOA-Titres : Le Togo à la recherche de 75 milliards FCFA

Afin de soutenir sa relance économique, le Togo sera sur le marché financier régional de l’UMOA le vendredi 16 avril 2021, sa 4e sortie dans le cadre des Obligations de Relance (ODR).

Selon l’agence UMOA-Titres, il s’agit d’une triple émission simultanée d’Obligations assimilables du trésor (OAT) de maturité 60 mois, 84 mois et 120 mois aux taux d’intérêt respectifs de 5,9%, de 6,15% et de 6,25% l’an.

L’opération a lieu le 16 avril prochain. Elle vise à récolter 75 milliards de francs Cfa auprès des investisseurs régionaux.

L’argent récolté permettra au Trésor public de faire face aux besoins de financement du budget de l’État dans le cadre de ses plans de relance économique en vue de contenir les effets de la crise sanitaire due à la pandémie du nouveau coronavirus. Il permettra aussi de renouer avec les performances d’avant la pandémie.  

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Koto vivina
Koto vivina
April 12, 2021 5:42 pm

Le Togo n’a pas besoin de l’argent de l’extérieur!!!! L’argent provenant de: port, douanes, péage sur les routes, ça suffit largement pour nourrir tous les togolais et développer le pays. Mais que font l’incompetent TOHOSSOU Faure Aveleleleble Gnassingbe et sa viei.lle sa.lope Da Vaudou Victoire Tomegah- Dogbe avec l’argent des togolais???

oui
oui
April 12, 2021 6:20 pm
Reply to  Koto vivina

Fraude gnassingbe’ n’a qu’a revendre les stocks de gas lacrymoge aux blancs.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.