25 C
Canada
Saturday, July 31, 2021
Accueil PAYS Afrique Corridor Lomé-Ouagadougou-Niamey : L’AID annonce une aide de 470 millions de dollars

Corridor Lomé-Ouagadougou-Niamey : L’AID annonce une aide de 470 millions de dollars

Pour une meilleure connectivité régionale, l’Association internationale de développement (IDA) va apporter une aide financière de 470 millions de dollars au projet corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey (LON).

Le Projet de corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey (LON) recevra une enveloppe de 470 millions de dollars de la Banque Mondiale. L’aide permettra aux trois pays (Togo, Niger et Burkina Faso) de mener à bien leurs efforts d’amélioration de la connectivité régionale, de la sécurité et des débouchés économiques. La qualité des services de transport le long de cet axe, les infrastructures sociales et économiques et bien d’autres aspects dont le renforcement de la résilience face aux menaces sécuritaires et climatiques se trouveront améliorés. Ce corridor routier relie les trois capitales et des millions de personnes le long de ses 1 065 km.

L’objectif du projet est de dynamiser le commerce entre les trois pays et de réduire les délais de transport des marchandises importées et exportées depuis le port de Lomé. Selon la Banque Mondiale, le corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey (LON) concentre une très grande partie des habitants et des activités : 28% du PIB et 7% de la population du Niger, 40% du PIB et 21% de la population du Burkina Faso et 72% du PIB et 65% de la population du Togo.

“Le corridor LON revêt une importance stratégique pour le Burkina Faso, le Niger et le Togo, et nous sommes déterminés à aider ces pays à libérer tout leur potentiel économique“, déclare Anne-Cécile Souhaid, spécialiste senior des transports à la Banque mondiale et responsable de l’équipe du projet.

Au nombre des avantages à la fin du projet, on peut citer le temps d’acheminement du frêt entre le port de Lomé et Niamey qui sera raccourci de 25% et le délai de passage des frontières par les camions réduit de 62% entre le Togo et le Burkina Faso, et de 54% entre le Burkina Faso et le Niger.

La croissance solide et inclusive insufflée par le projet bénéficiera à des millions de personnes dans la région et contribuera à réduire les disparités entre les sexes.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Tanga
July 24, 2021 1:18 pm

Les erreurs se repetent, l’ afrique n’a pas besoin d’ aide pour construirent les routes.
Ces aides seront tout simplement detournes

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022