25 C
Canada
Thursday, February 29, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Football : Faut-il dissoudre les Éperviers ?

Togo-Football : Faut-il dissoudre les Éperviers ?

La déception était immense pour les Togolais qui ont eu le courage de suivre le dimanche 5 septembre 2021 le match Togo-Namibie. Les Éperviers ont livré une triste prestation au stade de Kegué face aux Brave Warriors de la Namibie pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. Après avoir été défaits (2-0) par les Lions de la Téranga mercredi 1er septembre 2021 à Thiès, les Éperviers ont de nouveau chuté face à la Namibie (0-1). Compromettant ainsi sérieusement leurs chances de qualifications pour la phase finale du Mondial 2022.

Ces Eperviers-là ne font plus rêver. Après leur élimination lamentable de la CAN 2021 au Cameroun dans le groupe G où ils n’ont gagné aucun match face à l’Egypte, au Kenya et aux Comores, les poulains de Paulo Duarte sont de nouveau mal embarqués dans les éliminatoires pour la prochaine édition de la Coupe du monde. Même si mathématiquement, l’équipe nationale n’est pas éliminée, elle n’a plus rien à offrir au public sportif togolais. Elle peut d’ores et déjà dire adieu à Qatar 2022.

« La Namibie assomme un triste Togo ». Ce titre de RFI est symptomatique du match scolaire livré par les Eperviers. On n’aurait pas pensé que le Togo s’est qualifié à une Coupe du monde en 2006 et à 8 phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Tant le niveau de jeu des Eperviers est assez pitoyable.

« Les Éperviers du Togo ont subi une deuxième défaite en autant de journées, dans les éliminatoires du Mondial 2022, dimanche 5 septembre (groupe H). La Namibie, plus entreprenante, est venue s’imposer à Lomé (1-0) grâce à un superbe but d’Elmo Kambindu (…) Dominés par le Sénégal le 1er septembre, les hommes de Paulo Duarte ont subi un nouveau revers face à la Namibie, leur adversaire dimanche lors de la deuxième journée de ces éliminatoires dans le groupe H », résume le confrère.

Plus rien ne va pour le football togolais. On n’a plus souvenance de la dernière victoire des Eperviers, tant cette équipe est abonnée aux défaites. Même face aux nations qui ne sont pas des foudres de guerre, elle a cette manie de se faire dominer avec une facilité déconcertante. La situation de l’équipe nationale est si désespérante que le ministère des Sports et la Fédération togolaise de Football (FTF) avaient décidé d’organiser des séances de prières « en vue d’appeler à l’union sacrée autour des Eperviers et d’implorer la bénédiction divine pour les victoires durant cette campagne ». Manifestement, il faut plus que des prières pour exorciser le signe qui poursuit les Eperviers.

Aujourd’hui, suite à cette énième défaite, certains en sont arrivés à penser qu’il faut dissoudre carrément cette équipe et organiser les états généraux du football togolais. Il semble venue l’heure de renvoyer les civils à la vie civile et les militaires dans les casernes. Comme l’exhortait l’ancien international togolais Nibombé Daré, « le ministre (des Sports) et le président de la fédération (togolaise de football) feraient mieux de retourner à la caserne pour retrouver leur régiment ». Tant l’amateurisme de ceux qui sont préposés à la tête du football togolais laisse à désirer.

Source : Liberté

10 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
10 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Honvi
Honvi
September 14, 2021 11:05 pm

Quelle deception quand vous n’avez pas de joueur de qualite? J’ai regarde le match; un seul joueur sort du lot. Mieux vaut investir dans le championnat national que de perdre se l argent avec des entraineurs chers pour des joueurs de ligue 2 -5 de France. Autrement meme Guardiola ne produira rien de bon avec ces joueurs.

Koto vivinaleepo
Koto vivinaleepo
September 15, 2021 5:47 am
Reply to  Honvi

Encore si on prenait de bons entraîneurs… Papy Claude Leroy, avec ses dents de phacochere, nous a allègrement mangé 1 milliard par an pendant 5 ans, sans aucun résultat !!! Ce vieux a assuré sa retraite avec l’argent des pauvres togolais.
Avec ces 5 milliards on aurait pu mieux organiser le football togolais: détection, championnat, et même coupes d’Afrique des clubs!!!
Mais hélas on a des kmeleng à la tête de la FTF. Des militaires qui n’ont jamais joué au football et qui ne connaissent rien au football!!!
Togolais, REVEILLEZ-VOUS !!!

Koto vivinaleepo
Koto vivinaleepo
September 15, 2021 7:07 am

Ce ne sont pas les Éperviers du Togo. Ce sont les Charognarfs du Togo des analphabètes Gnassingbe qui, en 60 ans de pouvoir, n’ont fait que plonger le Togo dans la misère!!!

trackback
September 22, 2023 10:23 am

… [Trackback]

[…] Info to that Topic: icilome.com/2021/09/togo-football-faut-il-dissoudre-les-eperviers/ […]

trackback
October 2, 2023 3:56 pm

… [Trackback]

[…] Read More Information here on that Topic: icilome.com/2021/09/togo-football-faut-il-dissoudre-les-eperviers/ […]

trackback
November 2, 2023 2:55 pm

… [Trackback]

[…] Information on that Topic: icilome.com/2021/09/togo-football-faut-il-dissoudre-les-eperviers/ […]

trackback
November 5, 2023 1:35 pm

… [Trackback]

[…] Read More Information here on that Topic: icilome.com/2021/09/togo-football-faut-il-dissoudre-les-eperviers/ […]

trackback
November 7, 2023 1:41 am

… [Trackback]

[…] Here you can find 99007 more Information to that Topic: icilome.com/2021/09/togo-football-faut-il-dissoudre-les-eperviers/ […]

trackback
February 13, 2024 1:56 am

… [Trackback]

[…] Read More on on that Topic: icilome.com/2021/09/togo-football-faut-il-dissoudre-les-eperviers/ […]

trackback
February 13, 2024 2:08 pm

… [Trackback]

[…] Read More on to that Topic: icilome.com/2021/09/togo-football-faut-il-dissoudre-les-eperviers/ […]

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.