25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil ACTUALITES Togo – Kokoroko bloque l’accès à l’éducation à trois élèves pendant 2...

Togo – Kokoroko bloque l’accès à l’éducation à trois élèves pendant 2 ans

La bataille contre les irrégularités dans le secteur de l’éducation au Togo connait un nouvel épisode. En effet, une nouvelle sanction vient de tomber non pas à l’encontre du corps enseignant mais à l’endroit de trois (3) élèves du CEG.  

Il s’agit de Rabi Daye, John Daye et Holali Kossi Dayeancien, élèves du CEG Kpélé-Adéta 1. La sanction prononcée par le ministre des Enseignements primaire, secondaire et technique, Dodzi Kokoroko, à l’encontre de ces derniers leur interdit de se réinscrire dans un établissement scolaire (public/privé) au Togo.

« Cette sanction du ministre contre ces 3 élèves, l’un ancien élève du CEG Kpélé-Adéta 1, le 2ème en classe de Seconde A4 au lycée de Kpélé-Adéta et le 3ème en classe de 4ème CEG Kpélé-Adéta, court jusqu’à la rentrée scolaire 2023-2024. Le ministre soutient que ces décisions seront publiées au journal officiel.

Que s’est-il passé ? Le ministre, pour prendre cette décision, se base sur le rapport du censeur du lycée d’enseignement général de Kpélé-Adéta et du compte rendu du chef de l’inspection de l’enseignement secondaire d’Adéta. Les 2 documents relatent l’agression verbale et physique du proviseur dudit lycée par Rabi Daye, 2 de ses frères et leurs complices », rapporte le confrère Globalactu.

A ceci poursuit la même source, prof Dodzi Kokoroko ajoute l’avis du conseil de discipline du lycée d’enseignement général de Kpélé-Adéta en sa séance du 7 septembre dernier.

Par conséquent, les élèves concernés, pour leur rétribution, pourront s’inscrire à nouveau dans un établissement dans deux (2) ans.

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Razak
Razak
September 15, 2021 11:22 pm

Abus d’autorité.

Honvi
Honvi
September 16, 2021 2:12 am

Un ministre qui sanctionne des eleves du CEG? Peut-il nous referer au code du reglement qu’il a utlise pour les sanctionner? Bullshit!
Sauf que le code existe, ces eleves peuvent potentiellement faire la prison (decision de la justice). Le ministre ne peut pas se lever et prendre des decisions comme il veut. Bullshit.

Teteh G
Teteh G
September 16, 2021 8:20 am

L’avenir d’un etat passe par l’education des enfants. Si dans notre peys les ministres empechent les eleves de frequenter quel avenir offrent ils au pays? Que vont devenir ces enfants, les delinquants de la rue? Quelles structures a t il mis en place pour encadrer ces enfants?

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.