25 C
Canada
Wednesday, December 1, 2021
Accueil ACTUALITES Togo-Rentrée scolaire : Nathaniel Olympio inquiet

Togo-Rentrée scolaire : Nathaniel Olympio inquiet

Le président du Parti des Togolais ne cache pas son inquiétude, alors que « 3 millions d’élèves et d’apprenants pour le compte de la rentrée scolaire 2021-2022 », selon le ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat, retournent à l’école ce lundi.

Au Togo, la rentrée scolaire 2021-2022 initialement prévue pour le 20 septembre 2021, reportée au lundi 27 septembre, est effective depuis quelques heures. Élèves et enseignants, que ce soit dans le secteur public ou privé, sont retournés à l’école depuis ce matin du lundi 27 septembre 2021.

Dans l’euphorie de la nouvelle année scolaire dont la première journée tire déjà à sa fin, les vœux de « bonne année scolaire », etc., ne manquent pas. Du chef de l’État Faure Gnassingbé aux acteurs politiques, passant par les parents d’élèves.

Nathaniel Olympio, pour sa part, voit avec inquiétude la nouvelle année scolaire. Au regard des conditions dans lesquelles les élèves togolais étudient.

« En ce jour de reprise des cours, j’ai une grande hésitation à souhaiter une bonne rentrée scolaire à des enfants qui vont s’asseoir sur des briques de construction dans une classe qui peut s’écrouler sur eux à tout moment comme cela arrive parfois. Courage ! », a écrit l’opposant au régime de Faure Gnassingbé sur Twitter.

Dans un autre tweet, une réaction au message de bonne rentrée scolaire du chef de l’État Faure Gnassingbé aux élèves, Nathaniel Olympio écrit : « Prions qu’aucune classe de fortune ne s’écroule sur les enfants cette année et que les briques de construction qui leur servent de table-banc ne leur cassent pas le dos »

A noter qu’une menace de grève pèse déjà sur cette nouvelle année scolaire. La Fédération des Syndicats de l’Éducation Nationale (FESEN), par courrier en date du 24 septembre 2021, adressé au ministre des Enseignements, primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat, exige la mise en œuvre des promesses faites par le gouvernement.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
tedlesaint
tedlesaint
September 27, 2021 10:09 pm

L’inquiétude de l’opposant le plus virtuel de Faure Gnassingbé, le président du parti des Togolais Nathaniel Olympio se comprend bien, il est plus sur les médias et réseau sociaux que sur le terrain. Il faut reconnaitre que les efforts sont faits et ce n’est pas une vue de l’esprit. C’est vrai que dans ce contexte de la pandémie de la Covid-19 les choses deviennent plus complexes, nul ne croyait que le gouvernement arriverait à réussir son pari de faire aboutir l’année 2020-2021 l’organisation des examens dans la sérénité. Les autorités en charge de l’éducation avaient pris des mesures efficaces et idoines pour permettre cet aboutissement heureux. Pour cette fois aussi, le ministre en charge de l’enseignement primaire et secondaire, technique et de l’artisanat rassure le corps enseignant, les parents d’élevés et les apprenants que le gouvernement prendra ses responsabilités en ce qui concerne les infrastructures, le recrutement de nouveaux enseignants et l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants. Les mesures de gestes barrières seront en vigueur dans tous les établissements scolaire publics et privés. Rappelons que le gouvernement a décidé de prendre en charge les frais d’inscription dans les établissements scolaires publics du pays un vrai soulagement pour les parents dans cette période difficile de l’urgence sanitaire.

Last edited 2 months ago by tedlesaint

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022