25 C
Canada
Friday, October 22, 2021
Accueil ACTUALITES Togo-Suspension du journal « THE GUARDIAN » : La LCT trouve...

Togo-Suspension du journal « THE GUARDIAN » : La LCT trouve l’enquête bâclée

L’affaire suscite encore de l’indignation chez bon nombre d’acteurs qui discréditent la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC). Si certains désapprouvent cette décision « inique » de l’institution ayant induit la suspension du journal« THE GUARDIAN », d’autres par contre, dénoncent une enquête bâclée faite par l’institution de régulation. C’est la cas de la Ligue des Consommateurs Togolais qui, à travers une déclaration, invite la HAAC à rapporter cette décision qui est loin de respecter les principes du contradictoire.

DECLARATION DE LA LCT RELATIVE A LA SUSPENSION DU JOURNAL « THE
GUARDIAN » PAR LA HAAC

 Le 11 Octobre 2021, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a décidé de la suspension du journal « THE GUARDIAN » pour une durée de quatre (4) mois, ainsi que la suspension pour la même durée de la carte de presse de son Directeur de publication M. Ambroise KPONDZO.

 D’après la HAAC, le journal aurait affirmé dans sa parution n°0127 du 30 Septembre 2021 que le Directeur du CEG Ségbé a porté à la connaissance des élèves de son établissement le 27 Septembre 2021, jour de la rentrée, qu’ils seront vaccinés contre la Covid-19 dans les jours à venir.

Dans sa décision de suspension, la HAAC accuse le journal d’avoir publié des informations qu’elle estime fausses après vérification auprès du Directeur du CEG en question ainsi que d’autres responsables d’établissements scolaires de la Commune du Golfe 7. Elle décide de ce fait de la suspension du journal pour faute professionnelle grave.

La LCT trouve bâclée l’enquête ayant abouti à la suspension du journal « THE GUARDIAN » ainsi qu’une décision sans contradictoire étant donné que le directeur de publication n’a pas été reçu pour faire part de sa version des faits avant que la décision de suspension ne sorte. La suspension sur cette base dénote d’un acharnement contre ledit journal et d’une volonté de faire taire une voix qui porte.

 La Ligue invite la HAAC à rapporter cette décision qui est loin de respecter les principes du contradictoire.

Elle recommande à la Haute Autorité de reprendre les enquêtes en l’élargissant aux élèves et aux parents d’élèves dudit établissement.

Fait à Lomé le 13/10/2021

Pour la LCT

Emmanuel SOGADJI

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
tedlesaint
tedlesaint
October 14, 2021 8:58 am

Le journalisme est un métier noble qui est régit par des règles et une déontologie bien connue de tous. Dans cette corporation, les faits sont sacrés, mais le commentaire est libre. Depuis le début de cette pandémie à la Covid-19 et la riposte que mène l’ensemble des autorités du monde entière sous l’œil de l’OMS, deux camps s’affronte celui des anti-vaccins et ceux qui sont pour la vaccination. Les anti-vaccins ont menés une campagne farouche surtout par les réseaux sociaux pour dissuader les populations à se faire vacciner allant jusqu’à utiliser des fake news pour étayer leurs arguments. Les journalistes sont libres d’avoir leurs opinions sur les évènements mais ils doivent s’en tenir aux faits et rien d’autre. Ils n’ont pas à divulguer des fausses nouvelles. Aussi ils faillent qu’ils assument leur choix. Quand ont dit qu’on ne veut pas se faire vacciner, il faille prendre des mesures pour se donner les moyens pour se faire faire des PCR en cas de besoin. Là on montre aux yeux de tous qu’on n’ait vraiment un leader opinion exemplaire.

trackback

[…] Avec iciLome […]

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022