25 C
Canada
Wednesday, February 21, 2024
Accueil ACTUALITES Sport Togo-Eperviers : Le stage d’Antalya « commence » à donner ses fruits

Togo-Eperviers : Le stage d’Antalya « commence » à donner ses fruits

Selon le Team Manager de la sélection nationale du Togo, le stage d’Antalya, en Turquie, organisée du 29 mai au 11 juin 2021, « commence » à donner des résultats positifs attendus.

Serge Akakpo, ex-capitaine de l’équipe nationale, aujourd’hui Team Manager des Eperviers, estime qu’« on commence à récolter les fruits du stage d’Antalya » en terre turque soldé par deux matches internationaux tests, notamment contre la Guinée (victoire 2-0) et la Gambie (défaite 1-0).

Quelques mois après ce regroupement, les résultats sont là, reste convaincu l’ancien défenseur d’Auxerre. En effet, indique-t-il, « on commence à récolter indirectement les fruits de ce stage. Sur les deux derniers matchs, vous sentez qu’il y a une force qui est en train de naître dans cette équipe ».

Et de souligner : « Face au Congo à Lomé, on avait la maîtrise, mais on a marqué contre notre camp. Ça nous a démoralisé, mais on a retrouvé les ressources nécessaires pour égaliser. Le match retour au Congo, on mène au score, on pensait vraiment que le match était plié mais les Diables Rouges ont égalisé. On a retrouvé encore cette ressource mentale pour marquer le deuxième but. L’objectif est de redonner de la confiance au groupe ».

Les Eperviers sont en reconstruction sous la houlette du technicien portugais Paulo Duarte. Déjà éliminé dans la course qualificative pour la phase finale de la Coupe du monde, Qatar 2022, le Togo recevra ce 11 novembre au stade de Kégué à Lomé les Lions de la Teranga du Sénégal, le qualifié du groupe, et les Brave Warrios de la Namibie quatre jours plus tard à Johannesburg en Afrique du Sud.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Avec iciLome […]

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.