25 C
Canada
Thursday, February 29, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-La FESEN hausse le ton une autre grève les 10 et 11...

Togo-La FESEN hausse le ton une autre grève les 10 et 11 novembre

Le bras de fer se poursuit entre les enseignants et le gouvernement. La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) veut reconduire sa grève.

Après la grève de 48 heures les 3 et 4 novembre derniers, les enseignants réunis au sein de la FESEN reviennent à la charge. Ils prévoient une nouvelle grève les mercredi 10 et jeudi 11 novembre prochains. Ils disent toujours attendre une suite favorable à leur revendication concernant la gratification exceptionnelle promise par le gouvernement aux enseignants fonctionnaires.

Il s’agit également pour ces enseignants de dénoncer les sanctions disciplinaires prononcées par le ministre Dodzi Kokoroko contre 1315 directeurs du préscolaire et du primaire.

Pour le Bureau Fédéral National (BFN) de la FESEN, les nouvelles mesures « impopulaires » prises par le ministre Kokoroko contre les chefs d’établissement ne sont nullement conformes aux dispositions des articles 170 et 171 du Statut général de la fonction publique du Togo. Par ailleurs, il réclame la réhabilitation sans condition des chefs d’établissement révoqués.

La FESEN prévient les autorités que d’autres sanctions ne sont pas de nature à ramener l’accalmie dans le secteur de l’éducation. Elles vont plutôt aggraver la situation.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Nunolagã
Nunolagã
November 9, 2021 9:28 am

Allez la FESEN ! J’aime ça. Je boirai un coup à votre santé.

Nunolagã,
Chef de file de l’opposition dans les bars

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.