25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil PAYS Burkina-Faso CAN 2021 : Le gardien Hervé Koffi serein avant le match contre...

CAN 2021 : Le gardien Hervé Koffi serein avant le match contre les Lions de la Teranga

Le Burkina Faso joue le Sénégal ce mercredi 02 février en demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Le portier des Etalons assure qu’ils vont tout donner pour tenter de passer face à Sadio Mané et compagnie.

Les Burkinabé ont fait jusque-là un parcours honorable. Cet après-midi, ils vont en découdre avec les Sénégalais avec pour enjeu, une place en finale. Cette rencontre s’annonce compliquée, sur le papier » pour le capitaine Bertrand Traoré.

Mais rien ne leur fait plus peur. « On a envie de bien faire et on attend un gros match demain. On est conscient de ce qui nous attend et on s’apprête pour ça. On verra bien comment ça va se passer demain », déclare Hervé Koffi, le gardien des Etalons.

Et d’ajouter : « Tout se prépare la veille du match. Nous devons éviter de parler surtout à l’arbitre sur le terrain et d’éviter des fautes inutiles pour ne pas être pénalisé. L’absence de Dango qui a eu un carton rouge au cours du dernier match va nous handicaper et va jouer un peu sur nous. Mais nous avons un groupe et une famille et on saura comment gérer le match ».

Pour espérer passer l’obstacle sénégalais, les hommes intègres doivent faire plus qu’ils ne l’ont fait jusqu’à présent dans la compétition d’autant plus que les Lions de la Teranga n’ont qu’une seule envie : soulever leur premier trophée continental.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.