25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Les députés soutiennent l’adhésion du Togo au Commonwealth

Les députés soutiennent l’adhésion du Togo au Commonwealth

Dans la dynamique de mieux reconfigurer la position du Togo dans le concert des nations, les députés, après une séance d’information du gouvernement sur l’état d’avancement du processus d’adhésion du Togo au Commonwealth, ont adopté à l’unanimité ce vendredi 22 avril 2022, la résolution portant adhésion du Togo au Commonwealth.

C’était au cours de la septième séance plénière de la première session ordinaire de l’année 2022. La séance a été présidée par Madame Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale en présence de Christian Trimua, ministre des Droits de l’Homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République.

Les enjeux de l’adhésion du Togo au Commonwealth sont multiples et liés à la diplomatie, à l’économie et à la politique entre autres.

Sur le plan de la diplomatie, cette adhésion offre au Togo la possibilité de diversifier ses relations d’amitié et de coopération et donc d’élargir le champ de ses rapports étatiques.

Au niveau économique, l’adhésion du pays au Commonwealth, lui permettra de bénéficier du Fonds pour la Coopération Technique (CFTC) qui joue un rôle important dans le progrès économique et social de ses membres. 

En ce qui concerne l’aspect socioculturel, elle ouvre la voie à un nouveau brassage culturel pour les Togolais avec l’exploration de possibilités nouvelles en termes de travail, de voyages et d’étude.

Sur le plan politique, au-delà de l’ancien héritage politique britannique, elle assure au Togo la reconnaissance internationale d’un renouveau historico-politique. Sur le plan commercial, l’adhésion garantit un vaste marché extérieur pour l’exportation de produits nationaux togolais. Avec le Commonwealth, c’est plus de 2 milliards de consommateurs.

Le ministre Christian Trimua a exprimé les admirations du gouvernement à l’endroit de la représentation nationale pour son sens de solidarité aux côtés du gouvernement et assure que « le gouvernement conduira sous la houlette de Son Excellence Monsieur le Président de République, le processus jusqu’à son aboutissement pour le bien-être de chaque togolais ».

Pour la présidente de l’Assemblée nationale, Madame Yawa Djigbodi Tsègan, c’est une satisfaction. Elle a salué les informations pertinentes données par le gouvernement ainsi que son sens élevé de la diplomatie. Pour elle, « le Togo ne quitte pas la francophonie. Il va seulement renforcer les programmes d’enseignement de l’anglais et réactiver d’autres partenariats. C’est chaque Togolais qui en sort gagnant », a indiqué Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale.

A noter que le Commonwealth est une Organisation intergouvernementale composée de 54 États membres. Créé le 11 décembre 1931 formellement par la Déclaration de Londres, il a pour mission de promouvoir la démocratie, l’égalité, la non-discrimination et la primauté du droit. Le Togo a enclenché le processus d’adhésion au Commonwealth en 2014. Le soutien total et unanime de la représentation nationale balise ainsi la voie pour le dépôt de la candidature du Togo au prochain sommet du Commonwealth en juin prochain au Rwanda.

Source: Assemblée Nationale Togo

5 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
5 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Akonta
Akonta
April 23, 2022 11:28 am

Si la Commonwealth et la Francophonie pourraient permettre à nos pays de s’en sortir, on l’aurait déjà vu depuis longtemps!
Ces deux organisations ne sont que la pérennisation de l’Empire colonial britannique et de l’Empire colonial français en perpétuelle métamorphose. Elles sont pilotées par des officines obscures depuis Londres et Paris. Les gens “élus” comme Secrétaire général et autre à leur tête ne sont que des figurants.
Ces organisations sont là pour perpétuer l’hégémonie occidentale dans le monde, plus particulièrement l’hégémonie anglo-saxonne et l’hégémonie française!
Pourquoi des pays comme les Etats-Unis d’Amérique, le Libéria, la République populaire de Chine, le Japon et bien d’autres ne se bousculent à la porte de la Commonwealth ou de la Francophonie?

La-bas Lomé
April 23, 2022 2:54 pm
Reply to  Akonta

Faure Aveleleble Gnassingbe qui ne parle un mot de l’anglais alors qu’il prétend avoir fait des études aux États-Unis veut que le Togo,pays uniquement francophone aille faire quoi dans ke Commonwealth??? IL FAUT D’ABORD RÉCUPÉRER LE TOGO BRITANNIQUE et l’adhésion du Togo, alors bilingue, au Commonwealth, serait une évidence !!! LES DEPITES NOMMÉS METTENT LA CHARRUE AVANT LES BOEUFS!!!

Akanga
Akanga
April 23, 2022 9:06 pm
Reply to  Akonta

Vous avez raison!
Je saisis l’occasion pour dire 2 mots.
Nos élites francophones sont incapables de comprendre tout cela. Le Togo suit bêtement son frère jumeau le Gabon.
Ce qui est impressionnant chez eux, c’est cette capacité à lâcher la proie pour l’ombre, à s’occuper de l’accessoire au lieu du principal, de l’utile au lieu de l’agenda du maître. 
Il y a beaucoup de choses qui s’écrivent sur ce site. Il suffirait que tous ces décisionnaires prennent un tabouret pour venir s’asseoir ici en silence pendant une semaine, un mois pour commencer à écouter, réfléchir et enfin comprendre s’ils peuvent. Leur ego et leur course effrénée à la richesse en un temps record ne le leur permet pas. Ils n’ont rien appris à l’école! Mais très souvent ils sont convaincus du contraire. Ils parlent du Commonwealth et disent qu’il y a a 2 milliards de consommateurs pour un pays TOGO qui ne produit rien. Mais rien de rien.
Il faut plutôt miser patiemment sur la génération de lycéens actuels si on veut que le Togo ait une chance de s’en sortir un jour. La garde aux affaires, sages comme jeunes a déjà perdu le combat, et elle n’est pas au courant! Charles Kondi AGBA ou KOKOROKO sont là pour nous le rappeler: L’idiotie n’a pas d’âge!

Agbogbo
Agbogbo
April 23, 2022 11:10 pm
Reply to  Akanga

Akanga, qui t’a dit que le Togo ne produit rien?
Le Togo produit à gogo des idiots de dernier cri embrigadés dans la secte satanique dénommé UNIR qui peut les exporter vers les pays du Commonwealth par paquet de mille à travers des massacres effroyables comme en 2005 …

La-bas Lomé
April 24, 2022 12:57 am
Reply to  Agbogbo

Pas faux!!! Les analphabètes GNASSINGBE fabriquent beaucoup d’illetre’s au Togo (exemple: un journaliste qui confond manchette et machette _ coupe-coupe)!!! Franchement !!

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.