25 C
Canada
Saturday, October 1, 2022
Accueil ACTUALITES Sénégal-Macky Sall rattrapé par ses propos va-t-en guerre

Sénégal-Macky Sall rattrapé par ses propos va-t-en guerre

Le président Macky Sall est rattrapé par son passé et les propos outranciers et incendiaires qu’il tenait face à Abdoulaye Wade en 2011. Il se passait pour l’opposant intègre, hors pair et vertueux, un combattant de la liberté, une sentinelle de la Constitution sénégalaise.

Il défiait Wade, déblatérait, harranguait et soulevait les foules, donnant l’impression qu’il sera le meilleur dirigeant que les Sénégalais connaîtraient s’il était élu. Il était même prêt à donner sa vie pour sauver la Constitution des griffes d’Abdoulaye Wade qui avait affiché à l’époque son intention de briguer un troisième mandat. « Si Wade touche la Constitution, on va le déloger du palais », avait juré Macky Sall.

A l’époque, Macky était la super star adulée par les Sénégalais. Il s’épanchait dans les médias, disait tout le mal qu’il pensait du régime de Wade. Leader de l’Alliance pour la République (APR) Macky Sall estimait à l’époque qu’il était temps qu’Abdoulaye Wade quitte le pouvoir. « Wade veut nous imposer la violence, nous n’avons d’autre choix que de lui faire face », musclait-il.

 A propos du Conseil constitutionnel qui devrait se prononcer sur la candidature de Wade pour un 3ème mandat, Macky Sall affirmait que si jamais les juges validaient sa candidature, une telle éventualité plongerait le Sénégal dans l’instabilité politique et que la meilleure chose que pourrait faire Wade, c’est de quitter le pouvoir. « La solution est entre les mains du président, il faut qu’il montre le chemin. S’il veut aller à la confrontation, alors nous irons à la confrontation », promettait-il.

« J’appelle tous les militants républicains et les Sénégalais soucieux de l’avenir de notre pays et de nos institutions de venir nous rejoindre dans la rue pour faire cesser le processus de monarchisation du Sénégal. Le combat contre le régime se fera dans la rue », avait-il par ailleurs lancé plus tard.

Des propos bellicistes que les Sénégalais se plaisent aujourd’hui à le lui rappeler. Macky Sall veut faire exactement ce qu’il reprochait à son prédécesseur. Bien assis dans son fauteuil présidentiel, Macky Sall n’envisage pas une seconde de le céder à l’occasion de la présidentielle de 2024, à laquelle la Constitution sénégalaise lui interdit pourtant de se présenter. En tout cas, il aura « faure » affaire avec la jeunesse sénégalaise. Autant il avait combattu de toutes tripes Wade pour un 3ème mandat, autant il sera combattu de la même manière.

Source: Liberté Togo

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Adjovi
Adjovi
August 8, 2022 12:51 pm

Si tu te baisses pour dénuder du regard le fessier de celui qui est devant toi, saches que toi aussi tu es à découvert.

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022