25 C
Canada
Monday, January 30, 2023
Accueil Others MARCHÉ D'ADIDOGOMÉ , DES MENACES DU RESPONSABLE SUR LES FEMMES

MARCHÉ D’ADIDOGOMÉ , DES MENACES DU RESPONSABLE SUR LES FEMMES

MARCHÉ D’ADIDOGOMÉ , DES MENACES DU RESPONSABLE SUR LES FEMMES

Les femmes du marché, D’ADIDOGOMÉ sont sous la menace de libérer les trottoirs ou tout au long du mur .
Devant, ce fait , nous sommes déplacés au marché pour constater ce qui se passe réellement.

Nous avons pu rencontrer certaines femmes qui ont accepté de nous raconter les faits à travers la vidéo de ce qui se passe.

Ces femmes n’ont fait qu’exprimer leur inquiétude pour se nourrir quotidiennement si on arrive à les renvoyer de là.

Car à l’intérieur du marché, il n’y a pas de places .

Nous avons poussé la curiosité pour rentrer dans le marché et faire le tour .

C’est là où dans notre article nous avons fait une proposition pour le maire de la commune du Golfe 7 et fait comprendre qu’à l’heure actuelle, la priorité ne peut pas être le dégagement des femmes qui vendent en détails sur le trottoir .

À notre grande surprise, ce matin, nous apprenons qu’une des femmes qui a accepté de donner son opinion sur ce qui se passe dans le marché est convoquée chez le responsable .

Elle est menacée de sanctions disciplinaires car elle a mis sa bouche dans les affaires du pays.

On lui reproche d’avoir dit qu’il y a des ordures dans le marché.

Et pour cette raison, elle va être suspendue de vendre au marché pour un temps.

Et par peur , notre Maman serait mise en genoux pour demander pardon.
Comment humilier une maman de la sorte ?

Parler du problème de son secteur socio-professionnel sans insulter devient un crime au Togo ?

Actuellement , ceux qui gèrent le marché , se promèneraient chez les femmes qui ont accepté de parler dans la vidéo pour les menacer aussi .

Cette manière de chercher à gérer le problème est dangereux pour ce pays . Nous ne voyons pas en vertu de quoi , il faut aller menacer des femmes qui ont donné leur opinion sur un problème les concernant.

Ce que nous avons fait en faisant parler les femmes s’appelle le CCAP ( Contrôle Citoyen d’Action Publique ) .

Le marché d’ADIDOGOMÉ est un bien public. Ce qui se passe là , les citoyens ont leur droit de le savoir et de donner leur opinion.

Ces femmes commerçantes n’ont fait que dire leur opinion par rapport à la décision de libération de trottoirs .

Et nous en tant que citoyen, c’est notre droit de faire connaître l’inquiétude de ces femmes à l’opinion publique .

Au lieu de menacer ces femmes vendeuses, nous pensons que les responsables du marché doivent appeler ces dernières, pour échanger avec elles .

Nous interpellons les responsables de la commune du Golfe 7 sur ce qui se déroule dans le marché d’ADIDOGOMÉ pour éviter des problèmes inutiles.

La priorité doit être mise comme nous l’avons dit :

  • La solution à la gestion des ordures du marché
  • La construction de nouveaux hangars , du système de canalisation d’eau de pluie dans le marché.
  • Les voies qui sont tout autour du marché doivent être goudronnées
  • L’intérieur du marché doit être cimenté et en même temps prévoir des endroits où il faut planter certains arbres pour l’ombre et la fraîcheur dans le marché

Nous sommes une génération de résultats positifs.
La victoire est la nôtre maintenant.

fovi ( b-a-b-a, RAL)
Nature-Homme-Societe

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022