25 C
Canada
Sunday, April 14, 2024
Accueil ACTUALITES Le Ghana préoccupé par les activités des russes à la frontière avec...

Le Ghana préoccupé par les activités des russes à la frontière avec le Burkina Faso

Le président de la République du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, s’est dit préoccupé par les activités des mercenaires russes à la frontière nord de son pays avec le Burkina Faso.

Akufo-Addo, qui a également participé au Sommet des dirigeants États-Unis-Afrique à Washington DC, a fait part de ses inquiétudes lors d’une réunion le mercredi 14 décembre 2022 avec le secrétaire d’État américain, Antony Blinken. Cela a été révélée dans une déclaration publiée par le Département d’État américain.

Selon Akufo-Addo, le Burkina Faso avait donné une mine à des mercenaires russes travaillant pour le groupe Wagner en paiement de leurs services.

“Et je pense qu’au-delà de tout, il y a une question sur laquelle je veux vous insister. Aujourd’hui, des mercenaires russes sont à notre frontière nord”, a déclaré le président.

“Le Burkina Faso a maintenant conclu un accord pour accompagner le Mali dans l’emploi des forces de Wagner là-bas. Je crois qu’une mine dans le sud du Burkina leur a été attribuée en tant que forme de paiement pour leurs services. Le Premier ministre du Burkina Faso au cours de la dernière 10 jours passés à Moscou. Et les voir opérer à notre frontière nord est particulièrement pénible pour nous au Ghana “, affirme Akufo-Addo.

Le chef de l’Etat s’est dit particulièrement préoccupé par les activités des mercenaires russes en raison de la condamnation très virulente du Ghana de l’invasion russe de l’Ukraine.

“En plus de ne pas accepter l’idée que les grandes puissances fassent à nouveau de l’Afrique leur théâtre d’opérations, nous avons une position particulière que vous connaissez sur la guerre d’Ukraine, où nous avons été très, très virulents et francs pour condamner l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Et par conséquent, avoir ce groupe à nos frontières est pour nous un sujet d’inquiétude et de préoccupation considérables. Nous aimerions vraiment avoir une occasion privilégiée de parler de ses implications et de ce que nous croyons devoir être le Cas”.

Le président Akufo-Addo a en outre exhorté les États-Unis à s’associer à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour protéger les pays de la région des groupes armés qui menacent la démocratie.

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Ekam
Ekam
December 17, 2022 12:23 pm

Le Togo et le Benin doivent etre les plus preoccupes

Kable-missile
December 18, 2022 11:23 pm

Un president conard, toquard et moribond. Il n’a encore rien vu. C’est l’armee Russe qui va descende au Burkina comme en Ukraine, et on verra ce qu’il va dire et a qui se plaindre.

trackback

[…] forces have brought hundreds of Wagner fighters into the country. This is not yet official, but les traces du célèbre groupe russe se font aussi remarquer au Burkina […]

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.