25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Un couple français condamné pour exploitation d'une Togolaise

Un couple français condamné pour exploitation d’une Togolaise

Un couple français a comparu mercredi devant le tribunal correctionnel des Hauts-de-Seine pour avoir exploité pendant plus de deux ans une Togolaise sans papiers. La victime travaillait 17 heures par jour, sept jours sur sept, contre une rémunération mensuelle de 64 €.

Les accusés étaient jugés pour avoir exploité l’employée de maison et garde d’enfants, togolaise sans papiers, entre mai 2006 et septembre 2008.

Selon le Parisien, le tribunal a condamné le couple de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) à dix-huit mois de prison avec sursis.

La victime aurait été contrainte de travailler 17 heures par jour, sans aucun jour de repos, afin d’effectuer le ménage et de garder, matin et soir, les trois enfants du couple.

Au-delà de ce travail pour lequel elle aurait été payée 64 € par mois, cette femme de 48 ans, illettrée, aurait eu des restrictions sur ses allées et venues, aurait été régulièrement insultée, et n’aurait pas disposé d’un vrai lit, détaille le quotidien francilien.

La compatriote avait fini par s’enfuir en septembre 2008, puis avait été prise en charge et hébergée pendant un an par l’association CCEM, qui l’a également accompagnée dans cette procédure judiciaire.

À la barre, les deux prévenus, une juriste et un ancien avocat, ont nié en bloc les faits, affirmant que la victime « était traitée comme une sœur », sans toutefois convaincre le tribunal.

Si la procédure a été rendue particulièrement longue en raison du manque de preuves matérielles et de témoins, le couple a été finalement reconnu coupable et condamné à dix-huit mois de prison avec sursis.

Pour en savoir plus : lire l’article du Parisien

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.