25 C
Canada
Wednesday, April 24, 2024
Accueil ACTUALITES Nigéria-Un Togolais en détention provisoire pour meurtre de sa femme

Nigéria-Un Togolais en détention provisoire pour meurtre de sa femme

Un tribunal de première instance d’Iyaganku siégeant à Ibadan, dans l’État d’Oyo, a ordonné qu’un Togolais, identifié comme Njobola Bochi, soit placé en détention provisoire au centre de correction d’Abolongo pour le meurtre présumé de sa femme.

Selon les médias locaux, le premier magistrat, S. H. Adebisi, n’a pas retenu le plaidoyer des Togolais ce jeudi 19 janvier 2023 pour défaut de juridiction.

Adebisi a ordonné à la police de renvoyer le dossier au parquet de l’État d’Oyo. Il a ajourné l’affaire jusqu’au 2 février 2023.

Plus tôt, l’avocat de l’accusation, l’inspecteur Opeyemi Olagunju, a déclaré au tribunal que le 5 décembre 2022 vers 15h25 dans le village d’Alaraba, dans l’État d’Oyo, Bochi aurait causé la mort de sa femme, Namaka, 38 ans, lors d’un malentendu.

Olagunju a souligné que l’infraction enfreint la disposition de l’article 316 et est punissable en vertu de l’article 319 des lois du Code pénal de l’État d’Oyo 2000.

Nous y reviendrons.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.