25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Burkina Faso-Samuel Eto'o accueilli par le président Ibrahim Traoré

Burkina Faso-Samuel Eto’o accueilli par le président Ibrahim Traoré

La légende du football africain, Samuel Eto’o a été accueilli ce lundi 29 mai 2023 par le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina Faso.

En visite dans le pays depuis le début du week-end, le président de la fédération camerounaise de football (Fecafoot) a été reçu lundi en audience par le dirigeant burkinabé.

Eto’o était l’invité d’honneur du ministère des Sports du Burkina Faso pour la 36ème édition de la Coupe du Faso.

L’ancien capitaine des Lions indomptables a donc assisté à la finale de ce tournoi qui a eu lieu dimanche au stade Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou.

« J’ai été agréablement surpris de voir que son excellence le Président de la Transition suit le football de près, d’autant plus qu’il a un agenda très serré. Je voudrais lui dire merci pour tous les efforts fournis pour que le football burkinabè soit à la place qu’il mérite », a déclaré la star à l’issue de la rencontre.

Eto’o n’a pas quitté le pays des hommes intègres sans évoquer la qualification des Etalons pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) prévue en janvier prochain en Côte d’Ivoire.

« Le Burkina Faso jouera pratiquement à la maison et il y aura beaucoup de pression, vu qu’ils auront des stades certainement pleins et acquis. Il faudra faire attention à cette équipe burkinabè parce que c’est déjà une belle équipe », a-t-il ajouté.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Louis
Louis
June 1, 2023 3:22 pm

Cool Etoo est très ouvert et le bukina Faso à compris se qu’il faut pour un bon développement du football en invitant Samuel à table

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.