25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Togo–120.000 F CFA pour une tombe au cimetière de Bè-Kpota

Togo–120.000 F CFA pour une tombe au cimetière de Bè-Kpota

Le coût des tombes dans le cimetière de Bè-Kpota, quartier de la banlieue sud-est de Lomé, est revu à la hausse, selon un communiqué de la Mairie du Golfe 1 qui en a la gestion. Ainsi les familles qui désirent y ériger la dernière demeure de leurs proches décédés doivent désormais débourser 120.000 F CFA.

Le Cimetière de Bè-Kpota, l’un des plus sollicités de la ville de Lomé pour les enterrements, fait peau neuve depuis quelques années avec une clôture en bonne et due forme. La Mairie du Golfe 1 qui en a désormais la gestion, a décidé d’augmenter le prix des tombes au sein dudit cimetière. Alors qu’auparavant, la valeur était d’une somme de 80.000 F CFA, il faudra désormais payer 120.000 F CFA pour se voir octroyer une tombe au cimetière de Bè-kpota, soit une hausse de 50%.

Des précisions sont également données sur les caractéristiques principales de la tombe : longueur 2,5 m et largeur 1,20 m avec un profondeur de 0,80 m. En ce qui concerne la dallette, elle sera d’une épaisseur de 0,15 m et faite en béton armé utilisant un fer de 8 mm. Pour la Mairie, cette augmentation vise à sécuriser le cimetière.

Selon les informations recueillies par la Rédaction, la tendance actuelle au niveau des communes de Lomé est d’octroyer la gestion des cimetières à des entreprises privées, parce que ces communes ne disposent pas des ressources humaines et matérielles pour faire face à cette mission.

Après cette augmentation du coût des tombes, la Commune du Golfe 1 doit trouver rapidement une solution à l’état désastreux de la route non bitumée qui mène directement au cimetière de Bè-Kpota.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.