25 C
Canada
Wednesday, April 17, 2024
Accueil ACTUALITES Niger-Intervention militaire : les troupes sénégalaises annoncées au Bénin

Niger-Intervention militaire : les troupes sénégalaises annoncées au Bénin

Les forces armées sénégalaises se préparent en vue d’une éventuelle intervention au Niger sous la supervision de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CÉDÉAO), rapporte le site Seneweb en citant ses sources mercredi.

D’après ses informations, Air Senegal est chargée d’assurer le déplacement de 900 soldats ainsi que du matériel militaire vers la ville béninoise de Cotonou, qui pourrait potentiellement servir de base arrière pour les forces d’intervention de la CÉDÉAO.

Les dirigeants des États membres de la CÉDÉAO ont convenu de lancer une opération militaire au Niger “dans les plus brefs délais”, selon les déclarations du président ivoirien Alassane Ouattara cité par l’AFP, à son retour d’Abuja, au Nigeria, où s’est tenu un sommet du bloc ouest-africain .

Alassane Ouattara a également annoncé que son pays contribuerait avec un bataillon de 850 à 1 100 hommes pour l’opération, et que le Nigeria ainsi que le Bénin pourraient y prendre part, d’après l’AFP. “Les putschistes peuvent décider de partir dès demain matin et il n’y aura pas d’intervention militaire, tout dépend d’eux. Nous sommes déterminés à réinstaller le président Bazoum dans ses fonctions,” ajoute M. Ouattara.

Les dirigeants de la Cédéao, dont le Niger est membre, ont exigé que les militaires libèrent le président Mohamed Bazoum avant le 7 août, sous peine de recourir à la force. Cependant, les pays voisins, le Mali et le Burkina Faso, ont averti qu’ils considéreraient une telle action comme une attaque contre eux également.

Face au non-respect de l’ultimatum de la Cédéao, les dirigeants de la communauté se sont réunis à nouveau à Abuja, au Nigeria, le 10 août. La communauté a réaffirmé son “engagement continu” en faveur du rétablissement de l’ordre constitutionnel au Niger.

6 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
6 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Aminata 233dakaroise4
Aminata 233dakaroise4
August 31, 2023 2:48 pm

Que ces caniches aux ordres du PD de Paris commencent et on verra. Nous allons attaquer les intérêts français partout en Afrique.

El Niño
El Niño
August 31, 2023 11:18 pm

Ce sont des plaisantins ces militaires sénégalais. C’est du pipo.

Vont-ils attaquer un pays souverain sans mandat de l’ONU et de l’Union Africaine?

Aminata 233dakaroise4
Aminata 233dakaroise4
September 1, 2023 8:06 am

Le Bénin qui n’a même pas d’équipements militaires veut faire la guerre. Aux camps de Cotonou (camp Gheso) et Ouidah, il n’y a que de vieux tanks soviétiques (T34 et T80) et quelques canons auto propulsés belges. Pas de chasseurs dignes de ce nom. Talon, avec ses airs de petit despote a intérêt à réfléchir.
De toutes les façons, à la fin de son mandat, il aura affaire à la justice.

Tony
Tony
September 2, 2023 5:04 am

C’est le cas de Macky Sall la fin de son mandat toute sa famille ira en prison surtout son Frere predateur Aliou Sall.. Macky Sall veut la guerre au niger afin de se maintenir au pouvoir car aucun de ses lieutenants ne pourra gagner les elections credibles et transparentes au Senegal.

Là-bas Lomé
September 2, 2023 12:42 pm

La riposte à une agression des suppletifs de la France contre le Niger serait très violente !!! QUE LA GUERRE COMMENCE !!!

Mitimi
Mitimi
September 3, 2023 3:28 pm

Ils ont vraiment perdu la raison, ces guignols teléguidés par l’elysée. Ils ne vont pas au Niger pour libérer des populations, mais un individu aux mains des militaires. Du coup, tout civil est un ennemi juré de ces forces etrangères. C’est un aller sans retour pour tous ceux qui s’aventureront au Niger, c’est garanti.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.