25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Au Togo, une campagne de vaccination contre le Virus Papillonne Humain annoncée

Au Togo, une campagne de vaccination contre le Virus Papillonne Humain annoncée

Professeur Moustafa Mijiyawa, le ministre en charge de la Santé annonce une campagne gratuite de vaccination des jeunes filles de 09 à 14 ans contre le Virus Papillonne Humain. Elle se déroulera  du 27 novembre au 1er décembre 2023 sur toute l’étendue du territoire.

  Lomé, le 23 octobre 2023

A

Monsieur le Ministre des Enseignements

Primaire, Secondaire et Technique

Lomé

N°2243/2023/MSHP/Cab/SG/DGAS DLMPSP/DI

Objet : Campane de vaccination des filles de 09 à 14 ans avec le vaccin contre le Virus Papillonne Humain

Monsieur le Ministre et Cher Collègue

Dans la cadre de l’introduction du vaccin contre le Virus Papillonne Humain dans la vaccination de routine, le ministre en charge de la santé et ses partenaires organisent une campagne gratuite de vaccination des jeunes filles de 09 à 14 ans sur toute l’étendue du territoire du 27 novembre au 1er décembre 2023.

Etant donné que plus de 83% des filles de cet âge se retrouvent en milieux scolaires (statistiques scolaires), les établissements scolaires vont servir de site pour cette vaccination. Le personnel des établissements scolaires auront un rôle très important tout au long de ce processus aux côtés de ceux de la santé, non seulement lors du dénombrement des bénéficiaires mais aussi au cours de la période de la vaccination.

A cet effet, je vous saurai gré des dispositions que vous ferez prendre par les Directeurs Régionaux de l’Education pour la réussite de cette campagne.

Comptant sur votre habituelle collaboration et disponibilité, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre et Cher Collègue, l’assurance de ma considération distinguée.

Professeur Moustafa MIJIYAWA

Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.