25 C
Canada
Wednesday, April 24, 2024
Accueil ACTUALITES Togo - Les prochains enjeux électoraux selon Dr Jean-Emmanuel Gnagnon

Togo – Les prochains enjeux électoraux selon Dr Jean-Emmanuel Gnagnon

Dr Jean-Emmanuel Gnagnon voit en la nouvelle année, l’ultime rendez-vous vers la restauration nationale au Togo. Dans son message de voeux de nouvel an, le 1er responsable du Mouvement Togolais pour la Restauration rassure ses concitoyens qu’à travers les prochains enjeux électoraux, le pays retrouvera la voie de sa glorieuse Destinée.

2024: ANNÉE DE L’ULTIME RENDEZ-VOUS VERS LA RESTAURATION NATIONALE

L’histoire esquisse des pas de danse et de triomphe dans l’arène des combattants de la Justice et de la Liberté…

«Le peuple qui marchait dans les ténèbres voit une grande lumière ; sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre de la mort une Lumière resplendit. Tu rends le peuple nombreux, Tu lui accordes de grandes joies ; Il se réjouit devant toi, comme on se réjouit à la moisson, Comme on pousse des cris d’allégresse au partage du butin. Car le joug qui pesait sur lui, le bâton qui frappait son dos, la verge de celui qui l’opprimait, Tu les brises, comme à la journée de Madian. » Esaïe 9:1-3.

Chers Compatriotes,

Notre longue marche vers une Nation plus juste, plus unie et plus prospère a été pour chacun d’entre nous une occasion d’apprendre à vivre ensemble, à connaitre nos forces et nos faiblesses, nos craintes profondes et nos doutes légitimes, nos espoirs communs et nos espérances partagées, en face d’une destinée nationale âprement combattue par les puissances du Mal.

Mais, à cette étape, l’horizon s’éclaircit et les ténèbres de l’obscurantisme se dissipent irréversiblement ! Il est temps de posséder la Terre Promise !

Chers Compatriotes,

En pareil moment, je voudrais saluer le courage légendaire du vaillant peuple togolais pour sa résilience face aux nombreuses attentes non comblées, aux aspirations trahies, aux rêves brisés et aux volontés plusieurs fois travesties. Il y a un temps pour les pérégrinations, et un temps pour les pèlerinages : désormais, nous allons tout droit vers la destination, le lieu de l’accomplissement du Togo nouveau, plus juste, plus juste et plus prospère !

C’est aussi l’occasion pour moi de reconnaître les efforts du Président de la République actuel, Monsieur Faure Gnassingbé, pour son engagement à consolider la politique du Vivre-ensemble, de la Justice sociale et la Prospérité partagée afin de donner la chance à l’émergence d’une Nation togolaise apaisée. Il a imprimé au cours des récentes dernières années une dimension proactive à notre politique étrangère en matière de sauvegarde de notre souveraineté nationale, à la lutte contre le terrorisme dans la sous-région, à l’heure décisive de grandes et bouleversantes mutations géopolitiques dans les relations internationales. Cela doit être, toutes considérations faites, une fierté nationale devant montrer la capacité des uns et des autres à transcender les intérêts partisans.

Par ailleurs, l’instauration du tribunal martial dans notre pays pour connaître des crimes militaires est, sans nul doute, une avancée décisive vers la garantie de la réconciliation armée-nation et surtout de l’incubation du républicanisme au sein des forces armées togolaises. Le rêve de tout Togolais est que nous puissions être protégés par une armée républicaine !

Cependant, malgré la volonté affichée et bien diversement appréciée du gouvernement, notre économie nationale pâtit d’un marasme qui va crescendo dans un contexte ponctué de trop de crises de détournements massifs de deniers publics, allant de la gestion calamiteuse des Fonds Covid-19, aux nombreux scandales financiers sans précédent orchestrés par certains ministres de la République. Je condamne fermement ces crimes économiques sous toutes leurs formes et appelle à prendre des mesures dissuasives fortes et efficaces contre les fossoyeurs de notre économie nationale.

De même, je saisis cette opportunité pour lancer un appel fraternel aux fins de la libération de tous les prisonniers d’opinion à caractère politique et invite tous les acteurs politiques, tous bords confondus, à un ultime sursaut d’orgueil pour penser ensemble la moralisation de la vie publique et la restauration nationale.

Je déplore la survenance presque intempestive d’incendies de marchés dans notre pays. Cette situation malheureuse détruit la dynamique de l’essor économique et de l’espoir d’un bonheur assuré pour toutes et pour tous. J’encourage le gouvernement à veiller à toutes les étapes des mesures annoncées pour l’accompagnement de nos mères et nos sœurs, victimes d’un tel désastre.

Chers Compatriotes,

Les prochains enjeux électoraux dans notre pays, appellent à réaffirmer aux yeux du monde entier notre volonté commune pour l’apaisement et notre maturité politique. J’exhorte les institutions de la République ainsi que tous les acteurs qui seront impliqués dans le processus à faire preuve de force morale et de conscience inviolable afin de préserver les acquis actuels en matière d’organisation d’élections et d’améliorer les conditions pour garantir la transparence, l’équité et la fiabilité.

Il est désormais clair que notre génération s’engage sur une voie de non retour pour réaliser l’idéal d’un Togo nouveau, sorti de la longue nuit et accompli dans sa destinée de l’or de l’humanité. C’est pourquoi plus rien n’arrêtera notre serment à dire NON à toutes nouvelles formes d’injustice sociale, d’actes de paupérisation des populations, de déni de justice ou toutes actions compromettant le Vivre-ensemble et la Prospérité partagée !

Nous sommes enfin arrivés au rendez-vous ultime vers la Restauration Nationale !

Chers Compatriotes,

L’année 2024 nous ouvre les portes pour oser des jours nouveaux au prix ultime de la résistance et de la persévérance pour la Paix et le Vivre-ensemble dans une nation togolaise remise sur la voie de sa glorieuse Destinée.

Notre génération est confiante, sereine et elle ne faillira pas dans sa mission de restauration nationale, comme le disent ces paroles prophétiques d’Esaïe 61:4: « Ils rebâtiront sur d’anciennes ruines, ils relèveront d’antiques décombres, ils renouvelleront des villes ravagées, dévastées depuis longtemps ». Ainsi soit-il !

Que Dieu protège et bénisse le Togo !
Très bonne et heureuse année 2024!

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.