25 C
Canada
Friday, August 19, 2022
Tags Paul Missiagbeto

Tag: Paul Missiagbeto

Togo-Paul Missiagbeto raconte sa mésaventure à la prison civile de Lomé

Arrêté dans la nuit du 17 mai 2021, puis jeté en prison, l’opposant Paul Missiagbeto condamné à 4 ans de prison dont 2 avec sursis pour « menaces, injures et troubles à l’ordre public », a été libéré il y a quelques jours. Vendredi à la conférence de presse de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK), l’homme était présent. Devant les micros et cameras des journalistes, il raconte, pour la première fois, ses neuf (09) mois de séjour à la prison civile de Lomé.

Togo / Libération de Paul Missiagbeto : Courage des juges ou effet EPU ?

Inculpé, jugé, condamné et envoyé en prison depuis juin 2021, Paul Missiagbeto recouvre sa liberté. Ceci, après neuf (09) mois de peine purgés contre quarante-huit (48) requis dont vingt et quatre (24) avec sursis. Si les combattants de la liberté se réjouissent de la relaxation du Conseiller spécial d’Agbéyomé Kodzo, des questions fusent, néanmoins au sujet des réels mobiles de cette libération presque passée inaperçue.

Togo-Selon le MPDD, la libération de Missiagbéto est un “aveu de forfaiture du régime de Faure Gnassingbé”

Le Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) a réagi à la libération du sieur Paul Missiagbeto. Dans un communiqué, le parti de Dr Agbéyomé remercie toutes les "bonnes volontés" qui ont accompagné et œuvré pour sa libération. Le MPDD exige par ailleurs la relaxe de tous les autres prisonniers politique. Il lance également un appel à tous les forces vives "en vue de la Libération définitive du Togo du joug de la dictature militaro-clanique cinquantenaire et des prédateurs de la souveraineté des peuples".

Togo-Le conseiller spécial d’Agbéyomé Kodjo libéré

Arrêté le 17 mai 2022 à Lomé, « Paul Missiagbeto Conseiller Spécial du Président KODJO est libéré le vendredi 11 février 2022 », s’est réjoui Agbéyomé Kodjo ce jour à travers un tweet.

Togo-La DMK réclame justice pour Paul Missiagbeto

Devant la presse ce vendredi à Lomé, la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) a désapprouvé la condamnation de sieur Paul Missiagbeto. Elle dénonce un « procès politique ». Dans sa déclaration liminaire, la DMK réclame justice pour le conseiller spécial de Dr Kodjo. Bonne lecture.

Togo- Gérard Adja : « Selon le substitut du Procureur de la République, Paul Missiagbeto fait peur à Faure Gnassingbé »

Quatre (04) ans de prison ferme, c’est la peine requise le 13 août dernier contre Paul Missiagbeto, le Conseiller du Président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) à la Jeunesse, arrêté le 17 mai dernier. Le verdict est attendu le 27 août prochain. Ce rebondissement fait sortir de ses gonds son parti qui ne voit rien d’autre qu’un procès politique. A en croire un communiqué daté du 16 août signé du 1er Vice-président Gérard Adja, Paul Missiagbeto ferait peur à Faure Gnassingbé.

Togo-Maître Ihou : « Paul Missiagbéto est poursuivi illégalement par la dictature de Faure »

4 ans de prison ferme. C’est la peine requise, vendredi, contre le sieur Paul Missiagbéto, conseiller de l’opposant Agbéyomé Kodjo.

Togo – Paul Missiagbeto prend 4 ans de prison ferme

Quatre (4) ans de prison ferme requis contre le Paul Missiagbeto, Conseiller spécial d'Agbéyomé Kodjo. La sentence de l'acteur politique interpellé depuis mai dernier a été prononcée vendredi 13 août 2021 en audience correctionnelle au Tribunal de première instance de Lomé.

Togo-Mme Missiagbéto réclame son mari

Lors d’une conférence de presse animée par le Comité pour la libération de tous les prisonniers politiques du Togo, jeudi à Lomé, la situation de Paul Komla Missiagbéto, le conseiller spécial de Gabriel Agbéyomé, était aussi évoquée. Sa femme était parmi les familles venues témoigner.

Togo-Le MPDD condamne la détention « abusive » de Paul Missiagbéto à la prison civile de Lomé

Paul Missiagbéto, après avoir passé 18 jours en garde à vue dans les locaux du Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC), a été finalement placé vendredi dernier sous mandat de dépôt à la prison civile de Lomé. Dans un communiqué, le bureau national du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement dénonce une « persécution politique » de ses membres. Il condamne la détention arbitraire de Paul Missiagbéto (cadre du parti) et interpelle la communauté internationale sur « les graves dérives quotidiennes » du régime cinquantenaire des Gnassingbé. Bonne lecture.
- Advertisment -

Most Read