25 C
Canada
Tuesday, May 21, 2024
Accueil PAYS Cameroun Le Roi de Batoufam (Cameroun) visite son collège de Togoville

Le Roi de Batoufam (Cameroun) visite son collège de Togoville

Samedi 16 janvier 2021. Nayang Toukam, le roi de Batoufam, au Cameroun,  a rendu visite à son homologue de Togoville, Mlapa VI. Une visite-surprise  placée sous le signe d’un projet de jumelage culturel en gestation sur le continent.

Nayang Toukam, tête couronnée de Batoufam, s’est rendu au Togo chez Mlapa VI  le week-end dernier. Ce dernier, selon les informations distillées dans l’opinion, n’a pas été préalablement informé de l’arrivée de son hôte royal. Le visiteur a profité d’un voyage au Bénin, pays limitrophe du Togo, pour venir s’informer de l’histoire de Togoville, autrefois une grande cité ayant laissé ses traces notamment dans l’histoire et lui décliner le message dont il est porteur.

Le confrère en ligne letabloidtogo rapporte que « le roi Nayang Toukam est porteur d’un projet de jumelage culturel avec les grands royaumes d’Afrique et a profité de sa présence pour en parler avec son collègue togolais ».

« Ce projet, nous revient-il, est né du constat de la perte de respect à la chefferie traditionnelle en Afrique et voudrait ainsi redonner aux grands royaumes leur lustre d’antan », poursuit l’auteur de l’article.

Ce fut donc à Togoville, jadis une cité de théocratie, que le chancelier Otto von Bismarck dépêcha son compatriote et explorateur Gustav Nachtigal pour négocier avec le roi Mlapa de l’époque afin d’y instaurer un protectorat de l’Empire allemand.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.