25 C
Canada
Friday, January 28, 2022
Accueil ACTUALITES Togo-Covid-19 : Ce que vous ne savez pas sur Prof. Didier Ekouévi

Togo-Covid-19 : Ce que vous ne savez pas sur Prof. Didier Ekouévi

Reçu lundi sur les ondes d’une radio privée de la place, le Professeur Didier Ekouévi du Conseil Scientifique a révélé son amère expérience, quand il a chopé la covid-19.

C’était en nombre 2020 que l’Universitaire a été infecté. Le président du Conseil Scientifique disait qu’il se sentait bizarre, et il a décidé de faire le test.

« J’ai fait mon test mercredi et il était négatif, car je devais voyager. Vendredi, j’ai fait une fièvre le soir. C’était tellement bizarre, j’ai décidé de faire une goutte épaisse, qui était normale. J’ai pris l’avion et je suis parti. J’avais les mêmes signes le samedi et le dimanche. Je connaissais très bien le responsable de prise en charge là-bas. J’ai refait le test et c’était positif », a raconté Pr Ekouévi.

Ce médecin épidémiologiste affirme qu’il ne sait pas où et comment il a chopé le virus. C’était une expérience amère, a-t-il confié.

« C’est une maladie sérieuse. Moi je l’ai eue et je fais le témoignage aujourd’hui. Ce n’est pas de la science-fiction. Si vous avez 50 ans et plus, je ne vous souhaite pas d’avoir la forme grave. C’est arrivé spontanément. J’ai passé 15 jours, couché complètement par terre. Je ne peux même pas me lever. C’était une fatigue intense, totale. Vous êtes sous double antibiothérapie, vous prenez des anticoagulants etc. Et ce qui m’a fait le plus peur, c’est quand vous avez des envies suicidaires les soirs. Vous avez envie de sauter, pour dire : cette maladie est une merde. Je vous le dis très franchement », a poursuivi Prof. Ekouévi.

Le scientifique n’hésite pas à afficher sa « peur » face au coronavirus. A l’en croire, on ne devrait même pas souhaiter cette maladie à son pire ennemi. Le président du Conseil Scientifique invite par ailleurs, les Togolais au respect de mesures barrières pour se mettre à l’abri du danger.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
En toute humilité
En toute humilité
February 10, 2021 2:02 pm

togoactualite.com TOGO : Assassinat du Colonel Bitala : voici la lettre explosive d’une avocate française adressée au Président du Togo – Togoactualitetogoactualite.com
5-6 minutes
Vues: 103
Mawaba SONGUE BALOUKI, avocate franco-togolaise basée en France, vient de transmettre à notre média, Lecourrier-du-soir.com, une lettre adressée au président du Togo, Faure Essozimna GNASSINGBE, pour l’interpeller sur l’assassinat du colonel Bitala Madjoulba dont le corps n’est toujours pas remis à la famille.
Très bonne lecture
“Monsieur Le Président de la République,
Dans le cadre du dossier ci-dessus référencé, je me permets de vous écrire ce jour, dans les intérêts de Mr Bababéna KPEKOUMA, petit frère de même mère du Colonel Bitala MADJOULBA, au nom du Collectif des Avocats constitué pour défendre ses intérêts, au nom du groupe « Les Amis du Colonel Toussaint MADJOULBA » au nom de l’Association Internationale Toussaint MADJOULBA et en mon nom personnel en tant qu’amie du Colonel MADJOULBA, pour attirer votre attention sur ledit dossier.
Nous nous permettons de vous interpeller en votre qualité de Premier Magistrat du pays et en tant que Chef Suprême des Armées Togolaises.
Mr le Président, depuis la découverte du corps du Colonel MADJOULBA dans ses bureaux du camp BIR à Lomé, à l’aube du 04 mai 2020, qu’avez-vous fait pour que justice soit rendue à votre « ami ».
Nous disons « ami » parce que selon nos renseignements, vous vous connaissiez depuis fort longtemps bien avant que vous ne deveniez président de la République.
Mr Le Président de la République, pourquoi vous êtes –vous empressé de nommer, dès le lendemain de son assassinat soit le 05 mai 2020, un remplaçant à son poste alors que son sang n’avait même pas encore été nettoyé du bureau dans lequel il a été sauvagement exécuté ?
On pourrait être tenté de croire que vous vous attendiez à cet évènement tragique et que vous aviez préparé quelqu’un le cas échéant.
Pourquoi n’avez pas pris la peine d’annoncer au peuple togolais, la mort de cette importante personnalité de notre pays ?
Monsieur Le Président, en votre qualité de 1er magistrat de notre pays et Chef Suprême des Armées, quelles dispositions avez-vous prises pour que la vérité se fasse et pour que les auteurs de cet horrible crime soient sanctionnés ?
Nous sommes le 04 février 2021.
Cela fait 9 mois jour pour jour que Monsieur Toussaint BITALA MADJOULBA nous a quittés à l’âge de 51 ans et demi.
Il est mort en laissant derrière lui, 6 enfants, une famille et des proches éplorés et ce d’autant plus que le corps de leur Aimé dort toujours officiellement dans une morgue à Lomé.
Monsieur Le Président de la République, s’il est vrai qu’il est toujours là-bas, pourquoi n’ordonnez-vous pas qu’on le remette à ses proches pour qu’il soit dignement enterré ?
Pourquoi ne permettez-vous pas à ses enfants, sa famille, ses proches, aux gens qui l’ont aimé de son vivant de pouvoir faire leur deuil en toute quiétude ?
Quand il était encore parmi nous, le Colonel Toussaint BITALA MADJOULBA a servi le Togo avec abnégation au détriment de sa vie personnelle. Le Togo était toujours prioritaire.
C’est comme cela que vous le remerciez pour tout ce qu’il a fait pour notre pays et pour vous ?
En votre qualité de Premier magistrat du pays et Chef Suprême des Armées, il est de votre devoir de faire en sorte que les assassins du Colonel Toussaint MADJOULBA soient recherchés et sanctionnés selon les textes en vigueur dans notre pays devant les juridictions compétentes.
Pour l’honneur de l’homme foncièrement bon et intègre qu’était le Colonel Toussaint Bitala MADJOULBA une vraie justice doit avoir lieu.
Mettre en place des palliatifs, serait lui faire injure.
On dit souvent « Que l’honneur de votre prochain vous soit aussi cher que le Vôtre ».
Monsieur Le Président de la République, si vous estimez être un homme d’honneur, faites aussi honneur au Colonel Toussaint Bitala MADJOULBA.
Usez de vos prérogatives de Premier Magistrat du Pays à fin que ses assassins soient retrouvés et traduits devant les juridictions judiciaires pour être jugés et sanctionnés comme le prévoient les textes de lois au Togo.
Exigez que son corps soit rendu à ses proches en vue d’un enterrement digne selon les rites et coutumes du peuple Nawda.
Il en va de votre honneur.
En vous souhaitant une bonne réception des présentes, je vous remercie de bien vouloir agréer, Monsieur Le Président de la République, mes respectueuses salutations.
Pour l’ensemble des Signataire
Me Mawaba SONGUE BALOUKI

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022