25 C
Canada
Sunday, April 21, 2024
Accueil ACTUALITES Togo – Nouveau coup de frein aux activités sportives

Togo – Nouveau coup de frein aux activités sportives

Face à la flambée des cas de contamination de la Covid-19 et de la découverte de la variante britannique du Coronavirus sur le territoire togolais, le gouvernement décide de suspendre à nouveau les activités sportives jusqu’à nouvelle ordre.

La décision a été portée à l’endroit des Président du Comité National Olympique du Togo (CNO-Togo) et les Présidents des fédérations par la ministre de tutelle, Dr Lidi Bessi Kama.

Il y a quelques jours, le Comité national olympique togolais en collaboration avec le ministère des sports et des loisirs a officiellement lancé les activités au Togo.  

Mais devant la recrudescence des cas positifs à la Covid-19 et de la découverte de la variante britannique du Coronavirus, le gouvernement suspend à nouveau toutes activités relatives au sport en l’occurrence le football.

Une lettre a été adressée à cet effet au CNOT et aux Présidents des fédérations conformément aux dispositions relatives au numéro 022/MCSECCMCTL/CAB/SG du 24 juin 2020.

« J’attache du prix au respect de l’arrêté susvisé et j’exhorte le mouvement sportif togolais en général et les présidents des fédérations sportives nationales en particulier à faire preuve de responsabilité et de compréhension afin de permettre à notre gouvernement d’endiguer cette pandémie », a souligné la ministre Lidi Bessi Kama.

Elle a poursuivi : « Le gouvernement suit de très près l’évolution de cette pandémie et ménagera aucun effort, en vue de la reprise des activités physiques et sportives ».

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.