25 C
Canada
Friday, June 25, 2021
Accueil ACTUALITES Togo-Ce que Bawara pense de Dr Kodjo

Togo-Ce que Bawara pense de Dr Kodjo

Dans son interview accordée confrère Victoire FM, Gilbert Bawara n’a pas passé sous silence la situation de l’opposant Agbéyomé Kodjo en exil depuis juillet 2020 à Paris.

A en croire Gilbert Bawara, l’ancien Premier ministre voue toujours un certain attachement à son ancienne écurie politique, le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) dont il fut l’un des hauts cadres. Pour le ministre en charge de la Fonction publique, la déclaration d’Agbéyomé selon laquelle, il serait dans un « champ de maïs » n’est pas fortuite. Gilbert Bawara pense que c’est un lapsus qui traduit sa fidélité au RPT.

« A propos d’Agbéyomé, il voue un attachement ou une fidélité au maïs qui a été l’emblème du parti RPT dont il fut l’un des responsables. S’il est dans un champ de maïs, ça signifie qu’il s’était senti à l’aise lorsqu’il était au RPT et qu’il cherche à retrouver ses filiations », a ironisé Gilbert Bawara.

Notons que l’opposant Agbéyomé Kodjo qui se réclame président légitime des Togolais est actuellement en exil. Il dit craindre pour sa vie.  

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Akonta
Akonta
May 11, 2021 12:15 pm

Pour moi aussi qui connait assez bien la Pratique du Droit humanitaire international (en l’occurrence la Convention de Genève), on parlerait d’ “Exfiltration” si les conditions ci-après sont remplies pour le vieux prélat catholique Kpodzro:

1) Il jouit effectivement du Statut de Réfugié politique ou de Réquérant d’Asile politique (en attente de reconnaissance) au Ghana dont l’État a l’obligation de protéger son Intégrité physique selon les termes de la Convention de Genève;

2) Il dispose de Preuves concrètes (et non de simples allégations) démontrant que l’État ghanéen ne parvient pas à assumer convenablement cette obligation de Protection de sa Vie et signale cette situation de Menace réelle au Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) qui a l’obligation de solliciter l’État ghanéen afin que ses Services spéciaux de Sécurité l’ exfiltrent pour qu’il puisse être mis en sécurité dans un autre pays.

On parlerait plutôt de Reinstallation (dans un pays tiers autre que son pays d’origine!) si c’est sa propre Volonté (donc de sa propre convenance!) de ne plus avoir le Statut de Réfugié politique (ou de Requérant d’Asile) au Ghana et signale ceci au HCR qui doit lui trouver un autre pays d’accueil!

Qui entre Gilbert BAWARA et la DMK nous dit la Vérité dans cette confusion?

a) Kpodzro a-t-il effectivement reçu des Menaces de Mort au Ghana, sans que la Police ghanéenne et les Services de Renseignements ghanéens ne soient en mesure d’écarter le danger?

b) Pourquoi c’est la Suède (et non un autre pays) qui est choisi comme nouveau pays d’accueil?

tedlesaint
tedlesaint
May 11, 2021 1:35 pm

Agbéyomé Kodjo est bien connu des responsables de la majorité présidentielle. Le candidat malheureux de ce groupuscule qu’est la DMK est conscient de tous les actes il pose dans le but de défier l’autorité publique. Sinon comment l’on peut comprendre que quelqu’un qui a gravit presque tous les échelons de pouvoir, peut-il parler de falsification de signature d’un chef d’Etat Français par les services de la présidence togolaises? L’otage dans ce mélodrame est sans nul doute le vieux prélat Mgr Kpodzro qui est devenu le toutou de son assistant Marc Mondji avec la complicité passive des cadres de la DMK, jusqu’à obliger Archevêque émérite de Lomé à d’exilé dans l’intérêt personnel dudit assistant. Il faut vraiment arrêter cette comédie, on dirait qu’il n’y plus de garde-fou. C’est pathétique.

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022