25 C
Canada
Wednesday, December 1, 2021
Accueil ACTUALITES Togo-Le gouvernement Kodjo fera sa rentrée politique à Paris

Togo-Le gouvernement Kodjo fera sa rentrée politique à Paris

DÉCLARATION DU 43ème CONSEIL DES MINISTRES DU GOUVERNEMENT LEGITIME DU TOGO LE TEMPS DE LA RESPONSABILITE, DE LA RECTIFICATION ET DE LA REPARATION !

Le Conseil des Ministres du Gouvernement légitime du Togo s’est réuni le vendredi 10 septembre 2021 en sa 43ème session ordinaire sous la présidence de SE Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo, Président de la République Togolaise.

L’ordre du jour appelle à des communications des membres du Gouvernement. Il s’agit des communications du Ministre d’État, Ministre des Relations Extérieures, de l’Intégration Africaine et des Togolais de la 6ième Région, Chargé des Relations entre les Institutions de la République, Porte-Parole du Gouvernement sur la situation politique en Guinée et les positions de la CEDEAO, de l’UA et de l’ONU, de la Ministre des Enseignements des 1er, 2ème, 3ème degrés, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle sur la rentrée scolaire 2021-2022 ; la Communication de la Ministre de la Famille, de la Santé et des Solidarités, la Communication du Ministre de l’Emploi public et privé, Chargé de la Redynamisation des compétences nationales et enfin la communication de la Ministre de la Jeunesse, des Sport et de la Citoyenneté.

Le Conseil s’est épanché en premier lieu sur la situation politique en Guinée où une mission de la CEDEAO a été dépêchée cet après-midi à Conakry. La restauration de la Souveraineté du Peuple guinéen à travers le coup d’État du 05 septembre 2021 qui a vu la libération des détenus politiques a été unanimement saluée de même que les dispositions de la charte de la transition relatives à la prochaine présidentielle en Guinée. Le Conseil apporte le plein soutien du Peuple togolais au Peuple guinéen aussi engagé dans le même combat contre le viol des Constitutions et les mandats illimités à la tête des États africains, et dénonce les prises de position de la CEDEAO, de l’UA et de l’ONU sur la situation en Guinée qui sont contraires aux légitimes aspirations du Peuple guinéen.

Au titre du ministère des Enseignements des 1er, 2ème, 3ème degrés, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, le Conseil a évoqué la rentrée scolaire 2021-2022 et salué la campagne SOS Enfants prisonniers politiques TOGO conduite par la ministre de tutelle. Cette dernière a été chargée de suivre de près les mesures et dispositions en faveur des secteurs de l’éducation annoncées le 07 septembre dernier par le pouvoir illégitime et de fait de Lomé. La Ministre des Enseignements des 1er, 2ème, 3ème degrés, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a été mandatée pour œuvrer au mieux dans l’intérêt des enseignants aussi bien que des apprenants et leur famille dans le cadre de la rentrée scolaire 2021-2022.

S’agissant du ministère de la Famille, de la Santé et des Solidarités, le Conseil a déploré l’instrumentalisation récurrente de la pandémie au covid-19 par le pouvoir illégitime et de fait de Lomé pour restreindre les libertés civiques et les droits constitutionnels des populations togolaises. Le Conseil dénonce vigoureusement l’escroquerie dont sont victimes les populations au titre de la lutte contre le covid-19 et en appelle à une gestion plus conséquente, véridique et humaine de cette crise sanitaire à tous égards. Par ailleurs le Conseil a déploré l’état des infrastructures sanitaires sur toute l’étendue du territoire national et les conditions de travail du personnel soignant qui doit se faire entendre chaque fois par des débraillages. Le Conseil a pris acte des annonces faites lors du Conseil national du dialogue social (CNDS) du 07 septembre dernier et examiné le projet de rénovation des institutions sanitaires, de révision des conditions de travail des professionnels de la santé et de réforme indispensable de l’offre de soins afin de permettre une qualité de soins efficiente et accessible à tous. Le Conseil a approuvé l’exigence d’une augmentation d’au-moins 15% du budget annuel global affecté au secteur de la santé publique déclinée dans le projet de programme plébiscité le 22 février 2020.

Le Conseil des Ministres a écouté la Communication du Ministre de l’Emploi public et privé, chargé de la Redynamisation des compétences nationales relative à la suspension des dispositions de la loi No 91-11 du 23 mai 1991 relative à l’admission à la retraite des fonctionnaires qui devront toucher dorénavant trois mois de salaire au titre d’allocation à la retraite contrairement aux douze mois prévus.

Le Conseil a déploré cette triste situation due à la mauvaise gouvernance du Pouvoir sortant et qui témoigne de la volonté délibérée de réduire à la pauvreté la population togolaise.

Enfin, relativement à la communication de la Ministre de la Jeunesse, des Sport et de la Citoyenneté sur l’état des lieux des sports au Togo, le Conseil a déploré la mauvaise image du pays sur le plan international, et mandaté la Ministre à prendre les dispositions idoines de concert avec les partenaires de son département pour un rehaussement des sports et une meilleure promotion de la citoyenneté.

Le Conseil des Ministres a réitéré sa gratitude au Président de la République pour ses efforts inlassables en vue de la matérialisation de l’Alternance politique au Togo, et mandaté le Ministre d’État, Ministre des Relations Extérieures, de l’Intégration Africaine et des Togolais de la 6ième Région, Chargé des Relations entre les Institutions de la République, Porte-Parole du Gouvernement de prendre les dispositions idoines avec la Coordination internationale de la Dynamique Monseigneur Kpodzro pour faire de la rentrée politique du 03 octobre 2021 à Paris une belle réussite.

Convaincu que nous sommes plus que jamais dans le temps de la responsabilité, de la rectification et de la réparation, le Gouvernement légitime du Togo exhorte le Peuple Togolais à reprendre sa juste place et demeurer confiant, tolérant et plein d’Amour afin d’agir résolument ensemble cœur à cœur pour la Libération nationale les semaines à venir.

SIGNÉ

Ben Koffi DJAGBA

Premier Ministre, Chef du Gouvernement

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Koto vivinaleepo
Koto vivinaleepo
September 14, 2021 11:43 am

Quand j’ai lu le titre de l’article j’ai cru que le parrain de la Kozah Nostra, la mafia pilleuse des man.geurs de chi.en, Faure Aveleleleble Gnassingbe avait encore changé de premier ministre en nommant un certain Kodjo à la primature !!! Loll.
Mais c’est le trouillard Agbeýome qui gesticule encore!!!

Akonta
Akonta
September 15, 2021 10:09 am

Quand nous disons que la bande de gangsters réunis au sein de la funeste DMK n’est différente en rien de la mafia ténébreuse de Faure Gnassingbé, on nous dit que nous sommes contre le “saint esprit” du prélat catholique sénile et gaga Philippe Fanoko Kpodzro.
Comment des gens bien pensants qui prétendent libérer le Togo des griffes de la mafia franco-gnassingbéenne, qui ont passé le clair de leur temps à interpeller Emmanuel Macron à travers des insultes publiques, peuvent en même temps se rabâcher sur le député français Sébastien Nadot pour libérer les Togolais?
Comment des gens bien pensants qui prétendent libérer le Togo des griffes de la mafia franco-gnassingbéenne, qui ont passé le clair de leur temps à interpeller Emmanuel Macron à travers des insultes publiques, peuvent en même temps à aller tenir leur “conseil de ministrons” cybernétique dans la capitale française, aux yeux et à la barbe des Services secrets français?
Qui trompe Qui?
On dirait que l’intelligence de cette bande de minables regroupée autour du wouya wouya national Gabriel Agbeyome Messan Kodjo est enterrée dans les fosses sceptiques pour qu’ils continuent de nous servir ce cinéma insipide en voulant toujours nous prendre pour des cons!

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022